Saint-Étienne

Technologies

Helight poursuit le développement de ses boîtiers à lumière rouge depuis Saint-Etienne 

Par Gilles Cayuela, le 17 décembre 2021

Inventeur d’un boîtier à lumière rouge qui favorise l’endormissement et compense les méfaits de la lumière bleue des écrans, la société Helight a quitté récemment le Rhône pour poursuivre sa croissance depuis Saint-Etienne.

A droite, Jérôme Grange et son ex-associé Jean-Marc Moncorger avec qui il a lancé la solution Helight Sleep.
A droite, Jérôme Grange et son ex-associé Jean-Marc Moncorger avec qui il a lancé la solution Helight Sleep. — Photo : Helight

Cofondée en 2015 par Jean-Marc Moncorger (qui a depuis quitté l'entreprise), diplômé en sciences cognitives, et Jérôme Grange, diplômé d’une école de commerce, la société Helight a décidé de quitter Meyzieux dans le Rhône pour poursuivre le développement et la commercialisation de ses boîtiers à lumière rouge depuis Saint-Etienne.

"Nous avons installé notre centre en haut du cours Fauriel à Saint-Etienne avec la volonté d’en faire le centre névralgique de l’entreprise. Il était donc normal d’y rapatrier le siège social", justifie Jérôme Grange.

Désormais stéphanoise, l’entreprise de technologie a mis au point un boîtier qui diffuse une lumière rouge pure à 630 nanomètres qui favorise l’endormissement et compense les effets néfastes de la lumière bleue des écrans. Une innovation récompensée dernièrement par le prix Top Santé 2022 dans la catégorie Technologie.

"Le jury composé d’experts de santé et de médecins a testé notre solution Helight Sleep et a récompensé le bénéfice qu’elle apporte sur les sujets de santé publique majeurs que sont le manque de sommeil et les méfaits de la lumière bleue des écrans. Ils ont aussi récompensé le fait que notre produit s’adaptait à tous, y compris aux plus jeunes", développe le dirigeant.

30 000 Helight Sleep déjà vendus

Commercialisé depuis l’automne 2020, l’Helight Sleep a déjà été vendu à plus de 30 000 unités en France, mais aussi à l’international. "En France, nous sommes aujourd’hui présents dans environ 400 magasins appartenant à des réseaux majeurs comme Nature & Découvertes, Boulanger, Fnac-Darty. Nous venons aussi de démarrer un partenariat avec Décathlon", précise Jérôme Grange.

À l’international, Helight s’appuie sur sa filiale canadienne créée depuis l’origine de la société et sur quelques distributeurs. Une stratégie de développement qui fonctionne plutôt bien puisque la TPE de 5 salariés devrait boucler l’exercice 2021 avec un chiffre d’affaires de 950 000 euros, contre 600 000 euros en 2020.

"Nous sortons d’une année Covid et nous ne savons pas trop où nous allons, mais l’idée c’est globalement de poursuivre notre progression l’année prochaine au moins dans les mêmes proportions que pour celle qui vient de s’écouler. Si les contraintes sanitaires ne sont pas trop importantes, nous pourrions faire beaucoup plus", estime le cofondateur d’Helight.

Un boîtier pour les enfants en 2022

Pour poursuivre sa croissance, la TPE stéphanoise envisage bien entendu de poursuivre le développement de son réseau de distribution. "Les chaînes dans lesquelles nous sommes présents représentent en France et à l’international un potentiel de 3 000 magasins. L’objectif est d’en convaincre un maximum de distribuer notre produit", expose Jérôme Grange.

Helight envisage aussi de sortir en 2022 un nouveau boîtier dédié spécifiquement aux enfants. "Notre technologie a déjà fait ses preuves auprès du jeune public et une directive européenne va bientôt interdire la lumière bleue dans les jouets des enfants. Tout ceci nous amène donc à réfléchir à un nouveau produit", confirme le dirigeant qui planche également sur un élargissement de la gamme dédiée aux professionnels de la santé et du bien-être (médecins, ostéopathes, kinésithérapeutes, professionnels de la cosmétique, etc.), qui pourraient représenter dans l’avenir un pan important du développement de l’entreprise.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition