Les distributeurs de matériel de BTP veulent inciter les collectivités à louer
# BTP # Réseaux d'accompagnement

Les distributeurs de matériel de BTP veulent inciter les collectivités à louer

S'abonner

La fédération DLR, représentant des distributeurs, loueurs et réparateurs de matériels de BTP et manutention, dénonce le fonctionnement actuel du fonds de compensation pour la TVA (FCTVA), ce prélèvement sur les recettes de l’Etat qui constitue la principale aide de l’Etat aux collectivités territoriales en matière d’investissement..

— Photo : Le Journal des Entreprises

« Il y a encore beaucoup de pédagogie à faire auprès des élus », soupire Pierre Tilly, le président de région Est DLR et dirigeant du Groupe Tilly. Représentant des distributeurs, loueurs et réparateurs de matériels de BTP et manutention, la fédération DLR dénonce le fonctionnement actuel du FCTVA, le fonds de compensation de la TVA, permettant aux collectivités de récupérer une partie de la TVA lors de l’achat de matériel de BTP. Concrètement, ce dispositif fiscal empêche les loueurs de matériels de BTP de se développer sur le marché des collectivités locales, puisqu’il est plus intéressant d’acheter que de louer.

Développement durable

« Il faudrait tout simplement que les collectivités puissent récupérer des fonds quand elles louent du matériel de BTP », détaille Pierre Tilly. Avec près de 9,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2015 et 41.000 salariés en France, la filière a tout de même du mal à faire émerger le sujet. « En Lorraine, les trois métiers de la DLR représentent 370 millions d'euros de chiffre d’affaires, 1.410 salariés et 84 entreprises », souligne Pierre Tilly. « Mais nous avons du mal à nous faire entendre… » Les démarches entreprises auprès du Sénat n’ont pour l’instant pas eu d’impact. « Pourtant, c’est un sujet qui s’inscrit parfaitement dans les objectifs du développement durable et dans la stratégie de désendettement de l’Etat », insiste Pierre Tilly.

Valeur d'usage

Le patron du groupe Tilly ne voit que des avantages à favoriser la location de matériel : une relance de l’activité de toute la filière des loueurs et des distributeurs de matériels de BTP, la modernisation immédiate du parc de machines. « Face aux baisses de dotation, les collectivités réagissent toute de la même façon : la dépense sociale reste et l’investissement diminue », détaille Pierre Tilly. La fédération travaille pour faire reconnaître la valeur d’usage, rendant ainsi caduque la seule considération de la valeur d’échange qui fonde le dispositif du FCTVA.

# BTP # Réseaux d'accompagnement # Collectivités territoriales