Côtes-d'Armor
Le groupement d’employeurs Adeliance élargit son éventail de compétences pour réinvestir le secteur de l’industrie
Côtes-d'Armor # Emploi # Ressources humaines

Le groupement d’employeurs Adeliance élargit son éventail de compétences pour réinvestir le secteur de l’industrie

S'abonner

Le groupement d’employeurs Adeliance a perdu une vingtaine de salariés en 2023, occasionnant une baisse de son activité de 18 % sur un an. La PME costarmoricaine, qui met à disposition des entreprises des collaborateurs à temps partagé, veut reprendre sa croissance en élargissant l’éventail de ses compétences pour proposer davantage de profils aux industries.

Eric Boyer est le directeur d’Adeliance depuis juillet 2023 — Photo : Matthieu Leman

Le groupement d’employeurs costarmoricain Adeliance a vécu une année 2023 difficile, même si l’exercice a été très légèrement bénéficiaire. Son activité a baissé de 18 % sur un an, pour un chiffre d’affaires s’élevant à 1,28 million d’euros. La raison est le départ d’une vingtaine de salariés.

"Si certains de ces départs relèvent du turn-over habituel ou des départs à la retraite, la moitié ont pour cause ce que j’appelle un turn-over positif : ils ont été recrutés à plein temps par nos clients, qui souffrent de plus en plus d’une pénurie de candidats à leurs offres d’emploi", explique Eric Boyer, directeur de la structure basée à Plérin.

Beaucoup moins de candidatures reçues

En ce mois de juin 2024, Adeliance compte 55 salariés (39 équivalents temps plein) qui travaillent à temps partagé pour 70 entreprises, dont deux tiers ont moins de 20 collaborateurs. Remonter ce nombre est délicat car la PME recrute des candidats qualifiés, qui peuvent être opérationnels rapidement dans les entreprises. Des cibles rares. "Nous avons reçu en 2023 près de trois fois moins de candidatures que l’année précédente, 900 contre 2 500", reprend le dirigeant.

Pour retrouver de la croissance, Adeliance veut réinvestir le secteur d’activité qui l’a vu naître il y a 25 ans : l’agroalimentaire. "Nous avons aujourd’hui une grande majorité de profils d’agents administratifs et de comptables, nous devons élargir l’éventail des compétences que nous proposons aux entreprises, affirme Eric Boyer. Nous devons revenir vers l’agroalimentaire et les autres industries, de plus grosses entreprises, pour proposer davantage de conducteurs de ligne, préparateurs de commande, caristes…"

Redévelopper le travail partagé par saisons

L’entreprise costarmoricaine a déjà, depuis le début d’année, commencé son travail de prospection auprès des sociétés de ces secteurs. Les retours sont positifs. "À nous d’arriver maintenant avec des candidats", souligne le directeur. La volonté de redévelopper les temps partagés par saison, qui correspondent à ces secteurs d’activité, est également à l’ordre du jour. Pour mener ces chantiers, une chargée de développement a été recrutée.

Adeliance, présidée par Olivier Desbois (directeur de Stef Transport à Saint-Brieuc), dévoilera une nouvelle identité graphique - réalisée par l’agence Touzazimut (Langueux) - à l’occasion de ses 25 ans, qu’elle fêtera en octobre 2024.

Côtes-d'Armor # Emploi # Ressources humaines # PME
Fiches entreprises
Retrouvez toutes les informations sur les entreprises ADELIANCE, TOUZAZIMUT