Montpellier
DiappyMed se finance pour personnaliser le traitement par insuline
Montpellier # Santé # Levée de fonds

DiappyMed se finance pour personnaliser le traitement par insuline

S'abonner

La start-up montpelliéraine DiappyMed lance son deuxième produit destiné à accompagner les personnes atteintes de diabète. À cette occasion, elle lève 1,2 million d’euros pour massifier la diffusion de son offre.

EkiYou, la nouvelle application de DiappyMed, dispose du marquage CE dès son lancement — Photo : DiappyMed

Alors que 500 000 personnes vivent en France en s’administrant de l’insuline plusieurs fois par jour, beaucoup d’entre elles se plaignent d’un protocole lourd à gérer. Se basant sur ce constat, la start-up montpelliéraine DiappyMed (5 salariés) crée des applications permettant de personnaliser plus facilement ce traitement. Après le lancement en 2022 d’un premier produit ("EkiYou Carbs") destiné aux personnes atteintes d’un diabète de type 1 (insulino-dépendants) et utilisant une pompe à insuline, elle lance une nouvelle solution ("EkiYou"), sous la forme d’une application tout-en-un de dosage intelligent d’insuline. Pour accélérer le déploiement commercial de cette offre, DiappyMed signe une levée de fonds d’1,2 millions d’euros auprès de business-angels, du fonds régional Irdi et de Bpifrance.

Densifier le réseau d’utilisateurs

Après la formation d’un comité médical expert et d’une communauté de 2 000 patients, DiappyMed a pu démontrer lors d’une étude clinique que son nouveau produit permet une meilleure gestion du diabète. Grâce à une base de données alimentaires vérifiée de plus de 200 000 aliments, l’application permet de doser l’insuline sans avoir à peser les portions ou consulter le médecin pour vérifier le calcul.

La start-up, grâce à sa levée de fonds, prévoit de recruter 5 personnes afin de booster sa croissance autour d’EkiYou. "Notre ambition est de communiquer plus massivement auprès des hôpitaux. Même si 30 % des centres hospitaliers recommandaient déjà notre premier produit, nous allons structurer une équipe pour assurer notamment notre présence sur les grands salons français et internationaux destinés aux professionnels de santé", explique Coralie Lefèvre, PDG de DiappyMed.

Le premier produit conçu par DiappyMed a déjà convaincu plus de 5 000 utilisateurs. Pour ce faire, la start-up montpelliéraine s’était aussi rapprochée d’un certain nombre de fabricants ou distributeurs de dispositifs médicaux – tels que Bastide Groupe, NHC Medical ou encore Dinno Santé, filiale d’Air Liquide – afin qu’ils sponsorisent l’usage de ses produits auprès de leurs clients. "Nous allons accélérer sur ces partenariats pour le premier produit, et travailler pour les élargir au deuxième", annonce la dirigeante.

Un lancement peaufiné en amont

Par ailleurs, avant même le lancement d’EkiYou, DiappyMed avait réalisé le parcours réglementaire nécessaire pour que la solution dispose d’un marquage CE : en l’occurrence, elle a obtenu la certification délivrée dans le cadre du nouveau règlement européen relatif aux dispositifs médicaux (MDR), qui remplace la précédente directive (MDD). "Nous avons obtenu le marquage CE en trois ans seulement. De plus, nous sommes une des premières entreprises à obtenir la certification MDR, ce qui nous donne de l’avance par rapport aux concurrents", commente Coralie Lefèvre.

DiappyMed va désormais s’employer à décrocher un nouveau Graal avec le dispositif "Pecan" (prise en charge anticipée des dispositifs médicaux numériques), qui permet la prise en charge dérogatoire d’un an par l’Assurance Maladie des solutions suffisamment matures. "Pour être utilisé massivement, un produit doit être certifié mais aussi remboursé. Si nous entrions dans le dispositif, nous serions la première application remboursée dans le domaine du diabète", souligne encore Coralie Lefèvre. À plus long terme, DiappyMed prépare déjà une deuxième version d’EkiYou, qui ira plus loin encore dans les algorithmes d'"hyper personnalisation du dosage".

Montpellier # Santé # Levée de fonds # Start-up # Healthtech