Strasbourg

Santé

TokTokDoc veut déployer son appli de télémédecine en Europe

Par Lucie Dupin, le 03 octobre 2018

Le médecin ORL Laurent Schmoll est à l'origine de la plateforme de télémédecine TokTokDoc. Elle vise le marché des Ehpad en France et en Europe et prépare une levée de fonds de deux millions d'euros.

Laurent Schmoll, médecin ORL, a pensé l'appli de télémédecine TokTokDoc à destination des établissements médicaux-sociaux.
Laurent Schmoll, médecin ORL, a pensé l'appli de télémédecine TokTokDoc à destination des établissements médicaux-sociaux. — Photo : © Lucie Dupin

L’application TokTokDoc n’a pas attendu le remboursement des actes de télémédecine par la Sécurité sociale depuis le 15 septembre pour se lancer. En service depuis 2016 et pensée par le docteur Laurent Schmoll, médecin ORL à Strasbourg, l’appli a investi le marché des établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), « les plus grands déserts médicaux où le besoin en médecins est fort », estime son fondateur. Selon Laurent Schmoll, qui dénombre 8 000 Ehpad en France, « TokTokDoc est un service plus qu’un produit et la télémédecine est une révolution organisationnelle davantage que technique. »

Concrètement, l’application fonctionne sur une tablette connectée à Internet. Elle met en relation un patient résident d’un Ehpad, accompagné d’un personnel soignant, avec un médecin. L’aidant présent avec le patient est le relais du médecin pour manipuler les objets connectés, comme un stéthoscope, ou pour prendre et envoyer des photos ou documents via l’application. Ces éléments sont analysés par le médecin qui dialogue en direct avec son patient. Le professionnel de santé pose ainsi un diagnostic, envoie l’ordonnance à l’Ehpad et facture sa consultation, ensuite prise en charge par l’Assurance maladie.

Des économies pour la Sécurité sociale

L'établissement doit souscrire un abonnement de 199 euros par mois et 3 euros par lit auprès de TokTokDoc pour la tablette et le service de télémédecine. « Auprès des personnes âgées particulièrement, notre service évite les déplacements en cabinet, sources de stress et d’inquiétude. Cela limite aussi une hospitalisation qui s’avère parfois inutile et génère ainsi des économies pour la Sécurité sociale », décrit Laurent Schmoll. Le médecin estime « à 3,5 milliards d’euros par an le potentiel d’économies réalisé grâce à la télémédecine. »

Pour aller plus loin dans le service proposé, TokTokDoc vient de nouer un partenariat avec SOS Médecins, qui intervient via l’application dans le périmètre de l’Eurométropole de Strasbourg, à partir de 20h.

500 Ehpad visés en 2019

Accompagné par Bpifrance et l'ancienne région Alsace à son lancement, TokTokDoc espère toujours boucler une levée de fonds de 2 M€ d’ici la fin de l’année. L’objectif étant de poursuivre le déploiement en Ehpad et de pénétrer le marché européen, « malgré une réglementation propre à chaque pays en matière de remboursement par l’assurance maladie », précise Laurent Schmoll, qui indique avoir été approché par un grand hôpital bruxellois.

Soixante établissements, dont deux tiers dans le Grand Est, sont actuellement abonnés à TokTokDoc et l’appli comptera 100 clients d’ici à fin 2018. La société a également remporté un marché avec l’hôpital gériatrique de Versailles. Fin 2017, TokTokDoc comptait trois salariés. Aujourd’hui, l’équipe est composée de 15 personnes et d’ici le printemps 2019, Laurent Schmoll projette d'en compter 20. Fin 2018, le chiffre d'affaires devrait atteindre les 500 000 €. « En 2019, nous compterons 500 clients et multiplierons notre activité par cinq », prévoit Laurent Schmoll.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition