Haut-Rhin

Transport

LK Kunegel convertit sa flotte d’autocars au carburant recyclé

Par Romain Gascon, le 30 septembre 2022

Depuis début septembre 2022, 350 des 550 autocars de l’entreprise de transport LK Kunegel roulent au HVO (Hydrotreated vegetable oil). Le carburant végétal fabriqué à partir d’huile recyclée promet un bénéfice écologique notable, sans avoir à adapter la flotte de véhicules.

De gauche à droite, dans les entrepôts Kunegel : Daniel Kunegel, président des entreprises LK, Florian Mohand, directeur transition énergétique chez Bolloré Energy (distributeur de HVO), et Jean Rottner, président de la Région Grand Est.
De gauche à droite, dans les entrepôts Kunegel : Daniel Kunegel, président des entreprises LK, Florian Mohand, directeur transition énergétique chez Bolloré Energy (distributeur de HVO), et Jean Rottner, président de la Région Grand Est. — Photo : Romain Gascon

Les autocars de quatre des sept entreprises de transport LK Kunegel siégeant à Colmar (Haut-Rhin), soit 350 sur 550 véhicules, tournent depuis le mois de septembre au HVO (Hydrotreated vegetable oil, ou huile végétale hydrotraitée). Un diesel de synthèse fabriqué à partir d’huiles recyclées (friture, industrie, graisse animale) par une entreprise finlandaise aux Pays-Bas. La promesse de ce carburant végétal tient en une baisse de 90 % des émissions de gaz à effet de serre par rapport au gasoil, et moitié moins d’oxydes d’azote. Pour la partie de la flotte de LK Kunegel déjà convertie (Kunegel, Sodag-Zimmermann, Chopin-Heitz et Metrocars), le bénéfice écologique cumulé s’élève à 10 000 tonnes de CO2 et 10 tonnes de particules fines par an. En 2023, l’ensemble des autocars du parc devrait rouler au HVO. Le transporteur haut-rhinois a signé un contrat de sept ans avec le distributeur de produits pétroliers Bolloré Energy pour sécuriser son approvisionnement.

Une transition peu onéreuse

Daniel Kunegel, président de LK Kunegel (750 salariés, 55 M€ de chiffre d'affaires consolidé prévisionnel 2022), voit dans la formule de nombreux avantages : "Le carburant est produit à partir d’un déchet et il est européen. Passer au HVO ne demande pas un investissement lourd. Tous nos véhicules sont compatibles et le biocarburant est miscible au gasoil".

Le HVO engendre un surcoût évalué à 3 000 € par an et par véhicule. Un écart à relativiser quand on le compare aux autres énergies vertes, souligne le dirigeant : "Passer au gaz ou à l’électricité représente un coût énorme. Le prix d’un car à hydrogène est de 600 000 € contre 200 000 € pour un modèle standard. La pile à combustible et l’hydrogène seront des solutions dans quelques années. Le HVO est une solution de transition et ses coûts n’ont rien à voir avec ceux d’une énergie de rupture".

Autocars hybrides pour le Grand Est

Le groupe LK Kunegel est engagé dans une démarche écologique depuis une décennie. Il a annoncé en septembre ne plus acquérir que des autocars hybrides pour assurer les délégations de service public (DSP) que lui confie la Région Grand Est, son client principal. Le passage au HVO a constitué un "argument décisif" pour remporter des appels d’offres de la collectivité.

En 2020, LK Voyages Lucien Kunegel avait encaissé la crise sanitaire alors que la barre des 700 collaborateurs venait d’être franchie. Le chiffre d'affaires consolidé s’était établi à 44 millions d'euros, en deçà des 50 millions d'euros attendus. Sa filiale, le voyagiste LK Tours-Europatours, avait été fortement touchée et avait perdu une vingtaine de collaborateurs. Mais le groupe a vite renoué avec une progression et a, depuis, embauché 70 personnes. Les DSP en particulier ont bien résisté, scolaires (30 % du chiffre d'affaires 2022, 16,5  M€) et lignes régulières (37 % du chiffre d'affaires 2022, plus de 20 M€). Seules les lignes urbaines font exception, le retour à la normale étant escompté pour 2023. La desserte des industries (9 % du chiffre d'affaires 2022, près de 5 M€) a été un temps renforcée avec le doublement des ramassages. Quant aux affrètements ponctuels, ils ont quasiment retrouvé leur niveau d’avant 2020 (14,5 % du chiffre d'affaires 2022, près de 8 M€).

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition