Strasbourg

Banque

Stratégie

Crédit Mutuel Alliance Fédérale affiche des résultats records

Par Pascale Schaeffer, le 07 février 2024

Crédit Mutuel Alliance Fédérale a présenté en janvier ses chiffres 2023, marqués par la progression de son produit net bancaire à 16 milliards d’euros. Son résultat net dépasse les 4 milliards d’euros.

Daniel Baal et Nicolas Théry.
Daniel Baal et Nicolas Théry. — Photo : DR

Au titre de 2023, Crédit Mutuel Alliance Fédérale (près de 77 300 collaborateurs) affiche un produit net bancaire de 16,06 milliards d’euros, un PNB en progression de 2,8 % à périmètre constant. Le groupe explique ce bon résultat par le développement de la banque de détail qui progresse de 1,7 % à 12 milliards d’euros et la performance de ses métiers spécialisés (+ 15 %) dont la banque privée qui a bénéficié de la hausse des taux, BFI et sa filiale Targobank en Allemagne.

Le réseau CIC enregistre, lui, un recul du PNB de 3,5 % à 3,8 milliards d’euros et un résultat net en baisse de 35 %. Les activités d’assurance "se stabilisent à un haut niveau" quant à elles, estime Daniel Baal, le directeur général du groupe.

Résultat net en hausse de 18 %

Le résultat net (+66 % en huit ans) franchit pour la première fois le cap des 4,1 milliards d’euros, un résultat en progression de plus de 18 % à périmètre constant par rapport à l’année précédente. Des indicateurs en ligne avec les objectifs du plan stratégique Ensemble Performant Solidaire qui se fixent pour objectifs d’atteindre 19 milliards d’euros de PNB à horizon 2027 et 5 milliards d’euros de résultat net. "Ces résultats traduisent les choix stratégiques que nous avons renforcés en matière de diversification, d’innovation mais également d’engagement au service de la révolution environnementale et solidaire", s’est félicité Daniel Baal.

Un coût du risque en progression de 68 %

L’exercice a néanmoins été marqué par une augmentation du coût du risque de 68 % (à 1,3 milliard d’euros) lié à la fin des dispositifs d’aides déployées pendant la crise sanitaire. "Si nous le rapportons à l’encours moyen de crédits, il est en 2023 de 0,24 %, un niveau relativement bas, quasiment en ligne avec ce que nous avons connu avant la crise sanitaire (0,28 % en 2019). Nous sommes à un niveau de risque normal", a tenu à préciser Daniel Baal.

Pour le président de CMAF Nicolas Théry, les résultats 2023 "sont objectivement excellents" avec, notamment, une rentabilité sur actifs en ligne avec les objectifs du plan stratégique à horizon 2027.

"L’IA intervient dans 30 % de nos ventes"

"On voit les effets du choix technologique confirmé depuis huit ans, ce qui nous permet de construire une productivité exceptionnelle" a-t-il signalé, précisant notamment que "l’IA intervient dans 30 % des ventes". "La rentabilité de l’investissement est de l’ordre de 30 %, ça nous a permis de dégager avec les autres avancées technologiques une force commerciale de l’ordre de 1 700 emplois", ajoute-t-il encore.

Le dividende sociétal a été mobilisé à hauteur de 439 millions d’euros en 2023 (12,5 % du résultat net) sur les 525 millions annoncés. Un retard lié "à la montée en puissance du dispositif", explique le groupe. En regard du résultat 2023, la dotation devrait se porter 617 millions d’euros pour 2024.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition