Marseille

Numérique

Mailinblack lance des formations pour lutter contre le piratage informatique

Par Didier Gazanhes, le 25 novembre 2020

Spécialisé dans la lutte anti-spams, Mailinblack se diversifie.  La société marseillaise propose désormais des solutions destinées à lutter contre le piratage informatique. Elle vient de lancer un programme de formation à destination des salariés.

Thomas Kerjean dirige Mailinblack depuis juillet 2019.
Thomas Kerjean dirige Mailinblack depuis juillet 2019. — Photo : D.R.

Mailinblack ajoute une corde à son arc. À sa création, il y a 15 ans, cette PME marseillaise se présentait comme « un spécialiste de la lutte anti-spams », rappelle Thomas Kerjean, directeur général de l’entreprise, qui compte aujourd’hui une soixantaine de salariés et qui a réalisé en 2019, un revenu récurrent de 7,5 M€.

De la lutte contre les spams à la cybersécurité

Mailinblack a élargi le spectre de ses compétences et se positionne désormais depuis 2019 comme l’un des leaders de la cybersécurité en France. « Tous les nouveaux outils du piratage (malware, phishing, ransomware…) entrent dans les entreprises via les e-mails. Nous avons donc amélioré le produit d’origine en y apportant de nouvelles possibilités grâce à l’utilisation de l’intelligence artificielle ». En 2019, après la nomination de Thomas Kerjean, ancien directeur de la division Cloud & IA chez Microsoft France, à sa tête, la PME marseillaise a notamment levé près de 14 millions d’euros pour intensifier sa recherche et développement en IA et pour son développement à l’international. Une R & D qui a également généré de l’emploi. En 2019, Mailinblack a ainsi recruté dix salariés en plein confinement. Un confinement pendant lequel les attaques informatiques ont également progressé de 400 %.

Des formations pour prévenir les erreurs humaines

« Quand un phishing, une tentative d’usurpation parvient à entrer dans l’entreprise, dans 95 % des cas, il y a une erreur humaine : quelqu’un s’est laissé surprendre et n’a pas réagi correctement », poursuit le dirigeant. « Nous nous sommes donc attachés à l’humain. Pour rendre invulnérable son entreprise, il faut éduquer, former, les salariés », explique-t-il.

L’entreprise a ainsi mis en place à la mi-septembre, un programme de sensibilisation à destination des salariés. « Nous proposons un audit de l’entreprise. Nous simulons une fausse attaque et nous voyons quels sont les comportements des uns et des autres. Nous réalisons un rapport et nous évaluons le niveau de risque ».

50 % de croissance en 2020

À partir de ces constatations, Mailinblack propose des campagnes d’information et de formation. « Ces campagnes peuvent être hebdomadaires, mensuelles, tout dépend du souhait du client. Nous proposons ce service sous forme d’abonnement lié au nombre d’utilisateurs ». Une centaine de sociétés ont d’ores et déjà adopté la formule Mailinblack Phishing Coach, dont Mediaco Vrac, Jaguar Network, Immobilière Pujol ou OpenClassRoom. « En 2020, nous connaissons une croissance de 50 % de notre activité. La mise des salariés en télétravail généralisé a contribué à accroître le risque pour les entreprises. Dans cette situation, 30 à 40 % des utilisateurs n’ont en effet jamais été habitués au travail à distance », conclut Thomas Kerjean.

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail