Région Sud

Réseaux économiques

Les acteurs régionaux de l'économie sociale et solidaire veulent leur bâtiment totem 

Par Hélène Lascols, le 22 octobre 2021

Réunis depuis un an au sein d’un même lieu, à Marseille, la chambre régionale de l’économie sociale et solidaire, l’Union des employeurs de l’économie sociale et solidaire et le mouvement associatif Sud Paca souhaitent désormais édifier un bâtiment totem.

Denis Philippe, président de la Chambre régionale de l'économie sociale et solidaire Paca.
Denis Philippe, président de la Chambre régionale de l'économie sociale et solidaire Paca. — Photo : Cress Paca

De l’aveu même de Denis Philippe, président de la Chambre régionale de l’économie sociale et solidaire (Cress), l’inauguration, cet automne, de la Maison régionale de l’ESS en plein cœur de Marseille était un "coup de communication". Elle n’en marque pas moins une étape majeure vers la création d’un bâtiment totem dédié à l’économie sociale et solidaire dans la région.

Un bâtiment totem en projet

"Au fil des mois, nous avons créé à Marseille un pôle de référence, réunissant sur un même lieu la chambre régionale de l’ESS, l’Union des employeurs de l’économie sociale et solidaire et le mouvement associatif Sud Paca. Nous sommes réunis depuis un an et l’idée est née d’aller plus loin", explique Denis Philippe. Tous ces acteurs de l'ESS recherchent désormais 2 000 m² à Marseille et comptent sur le soutien des cinq banques coopératives, adhérentes de la Cress.

Avec ce futur bâtiment, "nous voulons offrir une visibilité concrète à ce que nous sommes, à savoir un secteur économique qui compte, puisque l’économie sociale et solidaire compte 12 911 entreprises de toute taille (dont 80 % ont leur siège social implanté dans la région) dont 9 727 associations, 573 coopératives, 46 mutuelles, 37 sociétés agréées "entreprise solidaire d'utilité sociale" (Esus) et 23 fondations", détaille Denis Philippe. Ces structures emploient plus de 162 500 salariés.

Vecteur de notoriété, ce futur lieu devrait aussi permettre la mutualisation de certains moyens et l’organisation d’événements. Il pourrait aussi abriter une pépinière d’entreprises, des commerces issus de l’ESS, des moyens de formation… Être en définitive un centre de ressources pour toutes les structures du secteur. Pour Denis Philippe, "le projet doit être ambitieux et grand, il doit nous permettre de bâtir, demain, une politique de l’ESS plus ambitieuse capable de défendre les intérêts de l’entrepreneuriat de l’ESS."

Denis Philippe, président de la Chambre régionale de l'économie sociale et solidaire Paca.
Denis Philippe, président de la Chambre régionale de l'économie sociale et solidaire Paca. — Photo : Cress Paca

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail