Montpellier

Industrie

Investissement industriel

Profils Systèmes se diversifie dans l’extrusion à façon

Par Anthony Rey, le 28 novembre 2023

Le fabricant de profilés aluminium Profils Systèmes va doubler sa capacité de production en mettant en service, en janvier 2024, une deuxième ligne d’extrusion. La PME héraultaise parie sur sa diversification vers les produits hors gammes, avec la création de 60 emplois à la clé.

Vingt ans après la première, Profils Systèmes finalise l’installation d’une deuxième presse à extrusion sur son site de Baillargues.
Vingt ans après la première, Profils Systèmes finalise l’installation d’une deuxième presse à extrusion sur son site de Baillargues. — Photo : Profils Systèmes

C’est un mastodonte de 2 200 tonnes que Profils Systèmes (400 salariés, CA 2022 : 130 M€) finit d’installer dans ses locaux de Baillargues (Hérault), près de Montpellier. En phase de tests depuis le mois de mai 2023

, la nouvelle presse d’extrusion acquise par la société, qui conçoit et fabrique des profilés aluminium et des accessoires destinés à la menuiserie pour le marché du bâtiment, sera mise en service en janvier 2024, avec son équipe de production dédiée. Cet équipement va doubler la puissance industrielle de Profils Systèmes, qui passera de 10 000 à 20 000 tonnes en pleine capacité.

Une diversification devenue nécessaire

L’opération finalise un plan d’investissement de 17 millions d’euros, lancé en 2019 avec le soutien financier du groupe Corialis, maison mère de Profils Systèmes, et de la Région Occitanie. L’envergure de cette presse d’extrusion, qui prend place dans une ligne de production de 130 m de long, a nécessité de construire un nouveau bâtiment de 5 000 m2, livré en 2023. L’objectif est double : atteindre de plus gros volumes, et faciliter la diversification de Profils Systèmes vers des produits fabriqués à façon. "Les activités liées à l’habitat subissent des pertes de volumes, dans un contexte difficile pour le secteur du bâtiment qui subit de plein fouet la hausse des taux d’intérêt. La diversification vers d’autres segments de marché, tel que le solaire qui est très demandeur, nous permettra de mieux gérer cette problématique", indique Aymeric Reinert, directeur général de Profils Systèmes.

La société ambitionne de réaliser, d’ici deux ans, de 30 à 35 % de son activité dans cette nouvelle activité d’extrusion à façon. Si le carnet de commandes permet de faire tourner la nouvelle ligne à plein, la création de 60 emplois est envisagée, et s’ajouterait à la quarantaine de postes ouverts depuis 2021. Pour réussir ce virage, Profils Systèmes met en place une équipe dédiée (commerciaux, administratifs) afin de prospecter vers de nouvelles typologies de clients pour l’entreprise : solaire, industrie, tourisme, transport, agriculture, etc. Son savoir-faire industriel lui permettra de proposer une offre de produits hors gammes, comme des profils utilisables sur des remorques pour le transport, ou sur des échafaudages dans l’industrie. "Nous parions aussi sur le made in France, qui est de plus en plus valorisé par les utilisateurs depuis quelques années. Ce constat nous a d’ailleurs conduits à bâtir le nouveau bâtiment afin de réinternaliser la part de production que nous devions sous-traiter à d’autres filiales du groupe, faute de capacité suffisante sur place", résume Aymeric Reinert, qui rappelle que la première presse avait été installée en 2003.

Un positionnement toujours plus vert

En parallèle, Profils Systèmes continue à produire des gammes de solutions pour les marchés de l’habitat résidentiel et tertiaire, visant plus de 500 partenaires (menuisiers, installateurs, architectes, prescripteurs, etc.). "Nous innovons dans le design et la performance des produits, en termes de performance thermique, acoustique et de durabilité", énumère le dirigeant. En quelques années, la société a mis notamment l’accent sur les investissements pour réduire son empreinte carbone. L’aluminium, "un matériau recyclable à l’infini", est un premier atout, mais l’entreprise, qui jouit de 4 certifications ISO, souhaite aller plus loin. "Nous travaillons sur l’origine des matières premières pour qu’ils aient le moins de contenus carbonés. Ceci nous amène à privilégier l’origine européenne, en intégrant de plus en plus de contenus recyclés", décrit Aymeric Reinert. Sur le volet énergétique, Profils Systèmes remplace peu à peu les engins de son parc industriel par des véhicules électriques ou, à défaut, par des véhicules hybrides. De même, elle a lancé la couverture de ses bâtiments industriels par des panneaux photovoltaïques, avant de finir par ses parkings, soit une superficie totale de 18 000 m2.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition