Occitanie

Numérique

Inforsud veut mettre l'internet des objets à la portée des PME

Par Paul Falzon, le 05 janvier 2021

Depuis son siège de Bozouls, dans l'Aveyron, Inforsud étoffe son panel de services avec l'objectif de doubler son chiffre d'affaires dans les cinq ans. Parmi les expertises ciblées sur les PME, l'entreprise développe une offre d'IoT (Internet des objets) industriel jusqu'à cinq fois moins chère que les solutions traditionnelles. Explications.

Audrey Girmens, directrice générale d'Inforsud Technologies.
Audrey Girmens, directrice générale d'Inforsud Technologies. — Photo : Inforsud Technologies

Trente-cinq ans après sa création dans l’Aveyron, Inforsud affiche de nouvelles ambitions. L’entreprise de services numériques (65 salariés, CA 2020 : 6,4 M€) a défini en 2019 un plan stratégique qui prévoit de porter son chiffre d’affaires à 15 millions d’euros dans les cinq prochaines années, et de doubler les effectifs aux alentours des 120 collaborateurs sur ses trois bureaux de Rodez, Albi et Toulouse. Objectif : intégrer le Top 15 des ESN d’Occitanie, et asseoir sa position de généraliste sur le marché régional. "Depuis la création d’Inforsud Diffusion en 1985, notre mission a été d’aider les entreprises à s’informatiser en s’adaptant à leurs besoins : chez nous, un client peut commander une souris comme un développement applicatif sur mesure, résume Audrey Girmens, directrice générale de la PME. Nous conservons ce positionnement en revenant à notre cœur de métier : l’intégration."

Un pôle dédié à la cybersécurité

Pour symboliser cette évolution, l’ESN a changé de nom pour devenir Inforsud Technologies. Son plan stratégique étoffe l’offre sur les métiers de la cybersécurité et du développement, et ajoute de nouvelles briques de services sur le conseil et l’IoT industriel. "La cybersécurité est l’enjeu majeur de beaucoup de nos clients : nous avons regroupé nos expertises dans un pôle dédié et obtenu la certification CEH (Certified Ethical Hacker), précise Audrey Girmens. Nous nous positionnons sur les audits techniques et de maturité, les tests d’intrusion et d’exposition, et avons aussi développé un volet formations."

Inforsud finalise en parallèle une nouvelle offre commerciale sur l’IoT industriel, autrement dit la connexion des capteurs et équipements pour agréger et analyser les données de production, dans une logique d’industrie 4.0. "Notre stratégie est de mutualiser les coûts entre plusieurs PME par le partage du principal poste de frais, les licences, tout en garantissant à chacune la confidentialité de ses data. Cela ne peut se faire qu’à la condition de maîtriser tous les maillons de la chaîne, de l’infrastructure à la cybersécurité en passant par le développement et l’hébergement des données : cette offre IoT est à la jonction de nos expertises", se félicite Audrey Girmens. Le choix de la mutualisation des licences permettrait de diviser par quatre ou cinq les coûts pour chaque PME, estime encore la dirigeante. Inforsud Technologies prévoit de cibler en priorité les entreprises de l’agroalimentaire et de la menuiserie, avant d’étendre sa solution IoT à d’autres secteurs de l’industrie.

Le conseil comme prestation à part entière

Le service de conseil fait lui aussi son apparition dans l’offre, ou plus précisément sa structuration en une prestation autonome, centrée sur la définition des cahiers des charges. Inforsud accepte ainsi le risque de voir ses clients consulter d’autres acteurs du marché pour répondre à leurs besoins, mais conforte aussi son positionnement d’entreprise de proximité. "Les PME représentent 60 % de notre activité, le reste étant porté par des collectivités : notre enjeu principal est que nos partenaires réussissent leur transformation digitale", pointe Audrey Girmens.

Audrey Girmens, directrice générale d'Inforsud Technologies.
Audrey Girmens, directrice générale d'Inforsud Technologies. — Photo : Inforsud Technologies

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail