Nouvelle-Aquitaine

Environnement

Un nouveau "Cercle des entrepreneurs responsables" se lance en Nouvelle Aquitaine

Par Romain Béteille, le 07 septembre 2022

Cinq spécialistes du conseil et de la finance des entreprises initient un nouveau mouvement régional, le "Cercle des entrepreneurs responsables". Il se lance à Bordeaux fin septembre. Son objectif : aider les entreprises néo-aquitaines à mieux prendre en compte les enjeux environnementaux dans leur développement futur.

Le Cercle des entrepreneurs responsable se lancera le 21 septembre à Bordeaux.
Le Cercle des entrepreneurs responsable se lancera le 21 septembre à Bordeaux. — Photo : Romain Béteille

Le 21 septembre prochain à Bordeaux sera lancée une initiative régionale singulière : un "Cercle des entrepreneurs responsables", baptisé 1Pacte, à destination des entrepreneurs néoaquitains soucieux de leur impact environnemental. Le mouvement est initié par un collectif de spécialistes du conseil et de la finance : Adviso Partners, la Banque Populaire Centre Atlantique, le cabinet d’avocats Fidal, le conseiller en stratégie Kalane et la société de gestion d’investissements Aquiti Gestion.

Un constat d’urgence

Il part d’un constat : la "nécessaire transformation des modèles d’affaires" autour de la responsabilité environnementale des entreprises (de toutes tailles et secteurs) face aux enjeux climatiques. "C’est une forte demande des fournisseurs et des clients. Certaines difficultés de recrutement sont aussi dues à une demande de prise en compte de cette responsabilité des entreprises, qui sont obligées de développer une stratégie globale", souligne ainsi Alexandre Adrian, avocat chez Fidal.

Pour eux, la dynamique collective supplante les intérêts individuels, et l’avancée des entreprises dans leur responsabilité environnementale est même une question de "survie" face à un "risque de disparition". "Nous sommes convaincus que ceux qui prendront ce virage seront largement bénéficiaires de leur anticipation", assure François Cavalié, président d’Aquiti Gestion.

Un enjeu majeur, y compris pour l’accès à des financements à des taux plus avantageux. "Il y aura une dichotomie entre les entreprises qui auront intégré les critères ESG et les autres, qui subiront une décote de valorisation", affirme Romain Massiah, responsable de la région sud-ouest chez Adviso Partners.

Conférence et ateliers

D’où l’idée de créer un cercle d’entrepreneurs, pour engager une réflexion commune autour de si vastes enjeux, "pour voir quels objectifs précis se fixer et savoir si le modèle d’affaire des sociétés sera toujours aussi robuste dans cinq ans" face à des contraintes accentuées par l’inflation.

Pour les initiateurs, l’une des réponses passera donc par une conférence de lancement du cercle, nommé "1Pacte". Elle se tiendra le 21 septembre au Palais de la Bourse à Bordeaux et espère réunir 150 chefs d’entreprise. Les économistes Christian Depertuis et Philippe Dessertine y seront les deux principaux intervenants. Le cercle poursuivra ensuite ses échanges en fin d’année au travers de quatre ateliers sur six mois autour de "l’envie d’agir" et d’une méthodologie concrète pour y parvenir, qui devrait regrouper 50 entrepreneurs par session.

Le sujet brûlant de la hausse du coût de l’énergie ne devrait pas être évité. "Les entreprises sont actuellement en pleine renégociation de leurs contrats d’énergies et sont démunies face à l’envolée des prix. Nous essayons d’imaginer des produits de couverture, mais nous n’arrivons pas à trouver de modèle économique pour l’instant. C’est plus ou moins prégnant selon la typologie d’entreprise, mais l’industrie se prépare à des heures douloureuses", prévient le directeur général adjoint de la Banque Populaire Centre Atlantique, Stéphane Kolb. Sans doute de quoi agrandir le cercle.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition