Pyrénées-Atlantiques

Industrie

BatRecup crée une appli qui propose des matériaux issus de chantier

Par Gaëlle Coudert, le 14 octobre 2022

La société BR Korp, basée à Bidart (Pyrénées-Atlantiques) a lancé l’application BatRecup, une marketplace gratuite qui propose des matériaux et matériels du bâtiment issus de chantiers. Une solution écologique et économique dans un contexte de flambée de prix des matières premières.

Marjorie Larripa et Erwan Guegan ont lancé BatRecup en octobre 2022.
Marjorie Larripa et Erwan Guegan ont lancé BatRecup en octobre 2022. — Photo : BatRecup

“Comment arrêter de gaspiller ce qui peut être réemployé ?” Cette question trottait dans la tête de Marjorie Larripa et Erwan Guegan, dirigeants d’une société de second œuvre au Pays basque. Ils ont ainsi cherché à trouver une solution concrète à la problématique de la gestion des déchets du bâtiment. “Plus de 70 % des déchets en France viennent du bâtiment”, soulignent Marjorie et Erwan. Après un an de travail, l’idée a officiellement pris forme le 15 octobre 2022, avec le lancement de l’application BatRecup, portée par la société BR Korp, que les deux associés ont créée fin 2021. L’application mobile est une place de marché dédiée aux matériaux. Elle s’adresse aux professionnels comme aux particuliers qui peuvent ainsi acheter en ligne des matériaux de seconde main mis en vente par d’autres utilisateurs.

Flambée des prix des matières premières

Au-delà de l’enjeu écologique, c’est aussi à un enjeu économique que les créateurs ont voulu répondre, dans un contexte d’augmentation exponentielle du prix des matières premières. Une quinzaine de catégories sont accessibles sur l’application (revêtements de sol, revêtements muraux, menuiserie, etc.) “A la base, on souhaitait se concentrer sur la construction et le bricolage, puis on a décidé d’ajouter jardinage et agriculture”, explique Erwan Guegan. Un site internet a également été créé. Il contient notamment des articles sur la gestion des déchets du bâtiment, un annuaire de professionnels du bâtiment et un espace “BatRecup pro” réservé aux professionnels souhaitant se délester ou acheter en grandes quantités.

Cette phase de lancement a nécessité un investissement à hauteur de 160 000 euros environ : 100 000 euros pour l’application mobile, et le reste pour le site internet, l’annuaire et les frais de communication. Des investissements en fonds propres, accompagnés d’un prêt personnel à hauteur de 30 000 euros. “Les investisseurs attendent de premiers résultats avant de nous suivre”, souligne Erwan Guegan, qui vise un chiffre d’affaires de 500 000 euros sur 2023.

Le Vinted des matériaux

“L’objectif de 2023 est d’être présents rapidement sur tout le territoire national, explique-t-il. Puis celui de 2024 est de confirmer cela et d’attaquer dès 2025, voire avant, un déploiement en Europe, au Bénélux, en Allemagne et en Espagne.” Le chiffre d’affaires espéré pour 2025 avec ce déploiement européen est de 1,5 million d’euros. BR Korp se rémunère via un système de commission sur vente, à hauteur de 5 % sur l’application et de 10 % sur l’espace réservé aux professionnels (5 % au vendeur et à l’acheteur). Par ailleurs, tandis que l’application est gratuite, l’annuaire est payant pour les professionnels souhaitant y apparaître.

"Aujourd’hui, nous sommes parmi les premiers à emprunter un chemin que Vinted (application dédiée à la vente de vêtements de seconde main, NDLR) a ouvert avec un marché de seconde main de niche. La particularité, c’est qu’on touche un public universel : tout le monde peut avoir quelque chose à vendre", conclut le chef d’entreprise.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition