Pas-de-Calais

e-commerce

Allopneus quitte le Nord

Par Elodie Soury-Lavergne, le 18 juin 2018

Originaire du Nord, le site de vente en ligne de pneumatiques Allopneus va fermer d'ici la fin de l'année son entrepôt historique de Oignies, qui s'étend sur 41 000 m². 46 postes vont ainsi être supprimés. 

Une vue de l'entrepôt Allopneus à Oignies, qui fermera définitivement en décembre 2018.
Une vue de l'entrepôt Allopneus à Oignies, qui fermera définitivement en décembre 2018. — Photo : Elodie Soury-Lavergne, le Journal des entreprises

Fondé en 2004 dans le Nord par Didier Blaise, Allopneus s'apprête à quitter définitivement la région. Si le siège de ce pure player du pneu avait été installé à Aix-en-Provence en 2014, son vaisseau amiral restait situé à Oignies avec un entrepôt historique de 41 000 m². Celui-ci va être fermé prochainement, au profit d'un deuxième entrepôt à Valence.

Un entrepôt unique à Valence

L'entrepôt de Oignies était arrivé à saturation en 2013 et la capacité de stockage du groupe avait été complétée par des entrepôts périphériques. Depuis, Didier Blaise réfléchissait à l'ouverture d'un second site, dans le Sud, pour venir épauler le premier. C'est Valence qui a été retenu : le groupe y a investi 40 millions d'euros dans la construction d'un nouvel entrepôt de 84 000 m², avec une capacité de stockage d'1,5 million de pneus (contre 550 000 à Oignies). Une première tranche de 42 000 m² a été livrée fin 2017 et une prochaine le sera fin 2019.

Au lancement de ce nouvel entrepôt, il n'était pas question de fermer celui de Oignies. Dans un communiqué, Allopneus indiquait que l'entrepôt de Valence devait desservir les marchés du Sud et celui de Oignies, ceux du Nord. Mais depuis, la question de la rentabilité de deux sites de stockage s'est posée et la direction d'Allopneus a fait le choix de n'en conserver qu'un seul. L'entrepôt de Oignies, qui emploie 46 salariés, fermera donc définitivement ses portes en décembre 2018.

Allopneus a réalisé en 2016 un chiffre d'affaires de près de 250 M€, avec 3,5 millions de pneus commercialisés. Le résultat net s'élevait alors à 4,1 M€. Allopneus est détenu à 60 % par son fondateur, Didier Blaise et à 40 % par Michelin.

Une vue de l'entrepôt Allopneus à Oignies, qui fermera définitivement en décembre 2018.
Une vue de l'entrepôt Allopneus à Oignies, qui fermera définitivement en décembre 2018. — Photo : Elodie Soury-Lavergne, le Journal des entreprises

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture