Lorient

Événementiel

Tour de France 2021 : pour Lorient, une campagne de communication unique

Par Ségolène Mahias, le 25 juin 2021

Ville départ de l'étape du 28 juin du Tour de France, Lorient entend bien capitaliser sur cette exposition médiatique.  

"Le Tour de France, c'est un peu notre plan de relance", avance Fabrice Loher, maire de Lorient et président de Lorient Agglomération
"Le Tour de France, c'est un peu notre plan de relance", avance Fabrice Loher, maire de Lorient et président de Lorient Agglomération — Photo : Hervé Cohonner

Lorient et le Tour de France, c'est une vieille histoire. Le lundi 28 juin, le territoire accueillera l'épreuve cycliste pour la treizième fois de son histoire. S'il s'agira de la première fois pour Fabrice Loher en tant que maire, il entend que Lorient joue pleinement sa carte en termes d'image à cette occasion. " Le Tour de France c'est le troisième événement sportif mondial. Nous n'avons pas longtemps hésité à être ville étape. C'est une fête formidable et surtout une campagne de communication unique pour notre territoire. Cela coûtera 3,5 € par Lorientais", confie ce dernier chiffres à l'appui.

La Ville de Lorient et l'agglomération, qui apporte une petite contribution, mobilisent 200 000 euros. Pour être ville étape, Lorient devra s'acquitter de 96 000 euros auxquels il faut rajouter les moyens techniques, la mise à disposition d'agents municipaux, de forces de sécurité, un budget communication ... " Une campagne de communication équivalente dans le métro parisien c'est plusieurs centaines de milliers d'euros. Là, nous aurons 20 minutes d'images retransmises sur France Télévisions et au moins une trentaine de citations du nom de notre ville à l'antenne", détaille Fabrice Loher.

Et la ville compte bien aussi engranger des retombées lors de l'événement et post événement. "En moyenne, un euro investi rapporte entre cinq et dix euros sur le territoire, c'est la moyenne donnée". 2 000 chambres sont d'ores et déjà réservées à l'occasion du passage du Tour de France à Lorient. Par ailleurs, le calendrier pourrait aussi jouer en la faveur de la ville morbihannaise. Sa médiatisation fin juin donne le coup d'envoi de la saison touristique. "Pour nous, cet événement et cette exposition devraient avoir un vrai effet levier. C'est notre plan de relance à nous ! "

"Le Tour de France, c'est un peu notre plan de relance", avance Fabrice Loher, maire de Lorient et président de Lorient Agglomération
"Le Tour de France, c'est un peu notre plan de relance", avance Fabrice Loher, maire de Lorient et président de Lorient Agglomération — Photo : Hervé Cohonner

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail