Bretagne

Habillement

Le Minor reste "beau joueur" face à la reprise de Fileuse d'Arvor par Armor Lux

Par Xavier Eveillé, le 15 avril 2019

C’est finalement l’offre d’Armor Lux qui a été sélectionnée pour la reprise de Fileuse d’Arvor. Les dirigeants de la PME de Guidel Le Minor étaient sur les rangs. Ils réagissent suite à la décision du tribunal de commerce.

Sylvain Flet et Jérôme Permingeat
Sylvain Flet et Jérôme Permingeat — Photo : @ Le Minor

Armor Lux a été retenue pour la reprise de Fileuse d’Arvor. « Bien que la moins-disante socialement et financièrement (l’ensemble des actifs de la société hors foncier sont repris pour 25 000 €, NDLR), leur offre avait le mérite de réembaucher 14 personnes à Quimper en laissant libre le foncier, ce qui permettra au liquidateur de solder une partie des dettes », commente Jérôme Permingeat, directeur général de Le Minor, PME basée à Guidel, dans le Morbihan.

Le Minor laisse sa porte ouverte

« Guy Cotten n’a pas été retenu, car son offre financière pour la reprise du bâtiment a été jugée trop faible, estime encore le dirigeant. L’offre de Le Minor a été repoussée, car elle impliquait une relocation des employés repris à Guidel (17 personnes). Le Minor reste bon joueur : l’intégration des salariés aurait été un formidable levier pour assumer notre croissance. Nous allons continuer à rechercher du personnel qualifié : 20 personnes cette année ! »

« La porte est toujours ouverte aux salariés de Fileuse d’Arvor dont les postes n’auront pas été repris », ajoute Sylvain Flet, en précisant que le volet social de leur offre, proposant d’assumer les frais de déplacement et d'aménager les horaires des salariés venant de Quimper, tient toujours.

Sylvain Flet et Jérôme Permingeat
Sylvain Flet et Jérôme Permingeat — Photo : @ Le Minor

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.