Vannes

Formation

Le bac international séduit les entreprises vannetaises

Par Ségolène Mahias, le 12 octobre 2018

À Vannes, le collège-lycée privé Saint-François Xavier est le seul établissement français à proposer le double diplôme : baccalauréat de l’Éducation nationale et le bac international. Ce projet est soutenu par un collectif d’entreprises locales qui y voit une réponse pour l’accueil de cadres étrangers et de leurs familles ainsi qu’une ouverture sur l’international.

Le bac international s'est ouvert à Vannes au sein de Saint-François Xavier. Demain, l'idée est de pouvoir proposer ce cursus dans d'autres lycées privés de la ville tels Saint-Joseph, Saint-Paul et Notre-Dame de Ménimur. — Photo : CC-BY-2.0

À peine trois ans se seront écoulés entre l’idée et la concrétisation. À la rentrée dernière, le collège-lycée privé Saint-François-Xavier de Vannes a ouvert son bac international. 18 élèves de ce que, dans le jargon, on appelle la première cohorte. « Ce sont des élèves motivés, autonomes, avec un bon niveau d’anglais et une capacité de travail », résume Chantal Thomas, l’une des deux coordonnatrices pédagogiques du projet, avec Luis Sanchez.

En effet, ces élèves passeront le bac international mais aussi le bac « classique » de l’Éducation nationale. Un double cursus qui leur ouvrira les portes d’établissements partout dans le monde. Actuellement, trois jeunes, qui suivent cette scolarité à Saint-François-Xavier, ont précédemment étudié à l'étranger. 

Un élément d'attractivité

Ce projet a aussi fédéré un collectif d’entreprises locales, comme Neovia, Socomore, Diana Pet Food, La Belle-Iloise et bien d’autres. « Nous avons le souhait d’attirer les meilleurs sur notre territoire. Ce bac international, c’est un attrait de plus pour des cadres étrangers, ou non, dont les enfants ont l’habitude de suivre ces cursus. Et c’est aussi une ouverture pour les jeunes », commente Frédéric Lescure, le dirigeant de Socomore.

Chez Neovia, où Hubert de Roquefeuil, l’ancien patron, a été actif sur ce dossier, « cette formation est un élément d’attractivité pour les salariés de nos entreprises, expatriés ou non. Offrir un continuum d’études avec ce regard international, c’est un atout pour tout le territoire », ajoute Louis-Marie Gallois, en charge de ce sujet chez Neovia.

Essaimage

Après Saint-François Xavier, le bac international pourrait également ouvrir dans d'autres établissements privés de la ville. L'école travaille en effet en synergie avec les lycées Saint-Joseph, Saint-Paul et Notre-Dame de Ménimur. 

Le bac international s'est ouvert à Vannes au sein de Saint-François Xavier. Demain, l'idée est de pouvoir proposer ce cursus dans d'autres lycées privés de la ville tels Saint-Joseph, Saint-Paul et Notre-Dame de Ménimur. — Photo : CC-BY-2.0

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.