Morbihan

Transport

Kanopé connecte les modes de déplacement

Par Ségolène Mahias, le 30 août 2018

Basé à Guer, à l'est de Ploërmel, Kanopé Mobilités offre des solutions pour connecter les modes de transport entre eux et développer les transports collectifs, le vélo ou l'autopartage. A sa tête, un autocariste et un loueur de vélos électriques, convaincus que la mobilité a, et aura, de nouveaux usages. 

 François HERVIAUX et Loïc Aubin, les co-fondateurs de Kanopé Mobilités
François Herviaux et Loïc Aubin, les co-fondateurs de Kanopé Mobilités — Photo : Ségolène Mahias

Les créateurs

Avec ses deux frères, François Herviaux est à la tête de l'entreprise de bus et d'autocars Linevia. Basée dans le Morbihan, elle est aussi implantée à Rennes et à Savenay (Loire-Atlantique). « Notre métier d'autocariste est de répondre aux besoins des usagers. Si le car est un moyen de transport écologique sur des moyens et longs trajets, comment s'approcher au plus près des usagers sans en dégrader le service et notamment en zone rurale ? », s'est interrogé le dirigeant.

Une question partagée avec Loïc Aubin, spécialiste de la location de vélo à assistance électrique et dirigeant de Brocéliande Bike, à Paimpont (Ille-et-Vilaine). Loïc Aubin proposant les solutions du premier ou du dernier kilomètre, la complémentarité avec l'autocariste était quasi-trouvée. « Nous menions chacun notre réflexion et nous avons pris l'optique d'aborder le transport comme un bouquet global de mobilité. » L'idée de Kanopé Mobilités était donc née. 

Le projet

Pour passer de l'idée à la réalité, Réseaux Herviaux, la holding de Linevia, et Brocéliande Bike ont donné naissance à Kanopé Mobilités en étant à parts égales dans la société. « Outre le concept de solutions de mobilité, nous nous appuyons sur notre expertise, afin d'établir des états des lieux, diagnostics et solutions globales », commente le duo. Une offre qui a déjà séduit la communauté de communes de Ploërmel : elle a souscrit aux services de l'entreprise. Deux lignes de bus infracommunautaires vont être lancées, en complément d'une offre de vélo à assistance électrique, de covoiturage… Kanopé est aussi intervenue en assistance en appels d'offres pour ses deux entreprises fondatrices. La vocation est désormais de s'ouvrir à différents acteurs. 

Les perspectives

Après "une mise en jambes" en 2018, Kanopé Mobilités passe à une phase de développement. « Si notre champ d'action est naturellement plutôt régional, rien n'empêche d'intervenir ailleurs. » Côté services, Kanopé entend proposer ses solutions à des territoires, des collectivités, etc. mais aussi cibler fortement le secteur privé, par le biais des plans de déplacement des entreprises notamment, mais pas uniquement.  « La grande majorité des entreprises ont aujourd'hui des difficultés de recrutement. La mobilité ou l'accès à ces sociétés est l'une des clés. Proposer des solutions économiques, c'est aussi un moyen de séduire des salariés et de leur offrir du pouvoir d'achat. Et c'est encore plus vrai en zone rurale. »

Les centres commerciaux sont aussi sur leurs tablettes, comme des constructeurs automobiles, avec qui des partenariats ou des offres pourraient être co-construites. D'ores et déjà le carnet de commandes se garnit, avec ses abris de vélos sécurisés qu'a développés Kanopé. La mobilité est décidément transversale.

 François HERVIAUX et Loïc Aubin, les co-fondateurs de Kanopé Mobilités
François Herviaux et Loïc Aubin, les co-fondateurs de Kanopé Mobilités — Photo : Ségolène Mahias

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.