Services

F : Thiebeaux : Rembourse votre forfait téléphonique

Par Gaëlle Cloarec, le 09 mai 2014

Micro-paiement. Fondée en 2011, la start-up niçoise Megatransfert redonne du pouvoir d'achat en transformant les forfaits téléphoniques en argent liquide.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Florent Thiebeaux est un jeune homme tenace. À peine ses études bouclées, il choisit l'auto-entreprenariat et se lance dans une activité de rachat vente de CD et DVD sur les places de marché. L'objectif : « Cumuler un capital de départ pour concrétiser une idée caressée depuis longtemps », indique-t-il. À savoir, développer une plateforme permettant de convertir son forfait téléphonique en argent liquide. Megatransfert voit le jour à Nice en 2011, et fait mouche. La start-up réalise en un an 400 K€ de chiffre d'affaires. Le besoin de structurer l'entreprise se fait alors sentir. L'année 2013 sera donc consacrée au renforcement de son effectif, finalisé par l'arrivée de l'énarque Lionel Artusio qui en prend la direction générale en janvier 2014.




Le concept

Comme son nom l'indique, le site Remboursezvotreforfait.com permet aux utilisateurs de forfaits bloqués ou de cartes prépayées de récupérer la quote-part non utilisée de leur forfait téléphonique. Créditée sur un E-Wallet, ou portefeuille virtuel, la somme peut être reversée instantanément sur un compte Paypal, transformée en chèques cadeaux Amazone ou encore virée sur un compte bancaire. « Techniquement, la solution se base sur l'utilisation de numéros téléphoniques surtaxés, explique Florent Thiebeaux. Un code est alors communiqué au client qui n'a plus qu'à le rentrer sur la plateforme web pour choisir sa formule de remboursement » Chaque intervenant, l'opérateur qui fournit les forfaits, l'intermédiaire de paiement et Megatransfert, prend une commission sur les appels. En 2013, 11 millions d'appels ont ainsi été passés, représentant un flux financier de 10 M€, et générant, pour Megatransfert, un chiffre d'affaires de 2 M€ pour un résultat net de l'ordre de 800 K€.




Les perspectives

Jusqu'à présent positionnée sur le marché hexagonal, Megatransfert s'internationalise. « Nous visons plus particulièrement les pays européens où le taux d'utilisation de cartes prépayées est le plus fort, comme l'Irlande et le Royaume-Uni où il atteint 68 % », détaille Lionel Artusio. En outre, la start-up développe des services additionnels, pour l'instant tenus confidentiels. Tout juste saura-t-on qu'ils « devraient être tout aussi rémunérateurs », et répondront « aux besoins latents de notre communauté », les 15-30 ans. Enfin, si les dirigeants tablent principalement sur une croissance organique, ils n'excluent pas d'envisager une levée de fonds à moyen terme. « La plateforme à vocation à se développer et à se professionnaliser, notamment via l'agrément établissement de monnaie électronique, en cours de certification auprès de l'ACPR Banque de France. » Titulaire du CIR, la Jeune entrerpise innovante est également la première société européenne à bénéficier du programme Blue Print de Paypal.

Megatransfert



(Nice) Président : Florent Thiebeaux CA 2013 : 2 M€ 15 personnes Tél. : 04 93 13 33 58 @email

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises