Pays de la Loire

Commerce

V&B : Un 3e magasin à Angers et une implantation à La Réunion

Par B.C., le 06 avril 2016

Le réseau mayennais de vente de vins et bières en franchise poursuit sur sa lancée avec l'ouverture, fin avril, de son 3e magasin sur l'agglo angevine, sa 116e implantation en France. En parallèle, V&B, qui table sur 200 unités à l'horizon 2020, met le cap sur l'outre-mer avec une première unité à La Réunion et innove avec un nouveau concept de bar en centre-ville : le Levrette Café.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Surfant sur son concept de cave à vins et à bières doublée d’un bar, la franchise mayennaise V & B, créée en 2001 par Emmanuel Bouvet et Jean-Pierre Derouet, ouvrira son 116e magasin à Mûrs-Erigné fin avril. Après Angers et Avrillé, c’est la 3e implantation de l’enseigne sur l’agglo. « Nous sommes sur un rythme de 20-25 ouvertures par an en France, explique Antoine Porcher, dg de l’enseigne. Et aucun magasin n’a été fermé depuis 15 ans. » En mars, la franchise s’est installée à Fréjus et Chartres, en avril ce sera à Orange et Angers. Un tiers des implantations sont concentrées sur le Grand Ouest.

Des implantations en périphérie pour capter la clientèle afterwork

Le concept est simple : les V & B, implantés en périphérie de ville, à proximité d’un centre commercial et de zones de travail, sont de grands établissements (autour de 300 m²) avec parking qui proposent plus de 1 000 références de vins, bières et spiritueux à la vente ou à consommer sur place. Son coeur de cible est la clientèle afterwork. Et ça fonctionne. Le réseau a réalisé un chiffre d’affaires de 75 M€ en 2015 pour 35 M€ en 2013. Il emploie une centaine de salariés à son siège d’Azé en Mayenne pour plus de 500 collaborateurs en incluant les franchisés. À côté des créations en franchise - avec un droit d’entrée à 20 000 € pour le franchisé et un investissement de 350 000 € pour une boutique clé en main - l’enseigne ouvre chaque année 2 à 3 magasins en propre, elle en possède 30 aujourd’hui. « L’objectif est de montrer aux franchisés que le concept marche, poursuit le dg. Cela nous permet également d’y tester de nouvelles idées que nous pouvons ensuite dupliquer. »

Un magasin à La Réunion au mois de juin

Pour accompagner sa forte croissance, le réseau a doublé en novembre dernier la surface de sa centrale d’achat d’Azé avec une extension de 6 000 m². Si certains de ses produits sont vendus à l’export, l’enseigne se concentre actuellement sur la France. Tout en regardant les pays frontaliers. « Nous avons des contacts. Nous irons en fonction des demandes et du potentiel. » Pour l’heure, V & B prépare sa première installation hors métropole : l’ouverture d’une unité à La Réunion par deux associés locaux prévue le 10 juin prochain. En parallèle, le négociant entame sa diversification vers un nouveau concept pour lui, le bar de centre-ville. Le premier Levrette café - du nom de la bière créée en 2007 par les fondateurs de V & B - ouvrira ses portes à Bordeaux le 13 avril. « Nous y proposerons une gamme de produit très large à consommer uniquement sur place avec des animations quasiment chaque soir. Notre cible est la même que celle des V & B, de l’étudiant au cadre supérieur. » Si le concept séduit, il est appelé à être dupliqué.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail