Sarthe

Financement

Un nouveau président pour les business angels sarthois

Par Cédric Menuet, le 12 juin 2018

Olivier Brière succède à Bruno Morin à la présidence de Le Mans Sarthe Investissements. Un club de business angels qui finance toujours plus de projets, y compris hors de Sarthe.

Bruno Morin, président de Le Mans Sarthe Investissements depuis 2015, et son successeur Olivier Brière.
Bruno Morin, président de Le Mans Sarthe Investissements depuis 2015, et son successeur Olivier Brière. — Photo : LMSI

Elu depuis trois ans à la présidence du club de business angels Le Mans Sarthe Investissements (LMSI), Bruno Morin passe la main. C’est Olivier Brière qui lui succède à la tête de ce réseau sarthois comptant 80 investisseurs. L’ancien dirigeant de la société Hydra Système à La Bazoge est actif dans le club depuis 2013 et entend poursuivre la dynamique engagée depuis sa création en 2010. « L’objectif est de dépasser la centaine de membres. Pour cela, nous devons nous faire davantage connaitre. C’est ce qui nous permettra également de monter en qualité et en quantité de projets financés. » En la matière, LMSI affiche déjà une belle progression. Les business angels sarthois ont en effet autant investi sur ces 6 derniers mois que sur toute l’année 2017. Depuis janvier, 300 000 euros ont été ainsi engagés dans une demi-douzaines de projet. A compter de sa création, c’est une trentaine de levée de fonds pour un montant de 2 millions d’euros que ces investisseurs locaux ont mené à bien.

Des projets « à 1h30 du Mans »

Pour sélectionner ses dossiers, LMSI n’hésite pas à s’aventurer hors de Sarthe. Dernière opération en date : 127 000 euros investis dans la start-up nantaise Enerdigit. « Nous privilégions notre département, mais nous étudions également des projets dans une zone à 1h30 du Mans, hors avion bien sûr », précise Olivier Brière. Pas de domaine d’exclusivité non plus pour les Sarthois qui financent aussi bien des projets industriels que liés aux nouvelles technologies. Reste toutefois à identifier les dossiers à potentiel. « La difficulté, c’est de trouver le bon rapport qualité-prix dans un projet. C’est à dire motivant pour les investisseurs par son sujet et ses porteurs, le tout avec une valorisation raisonnable. » Les montants engagés par LMSI étant compris entre 80 et 100 000 euros par levée de fonds.

Bruno Morin, président de Le Mans Sarthe Investissements depuis 2015, et son successeur Olivier Brière.
Bruno Morin, président de Le Mans Sarthe Investissements depuis 2015, et son successeur Olivier Brière. — Photo : LMSI

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture