Maine-et-Loire

Informatique

Octave veut passer à la vitesse supérieure avec sa nouvelle solution de digitalisation des commerces

Par Olivier Hamard, le 30 juin 2020

L’éditeur de logiciel angevin Octave lance une nouvelle solution pour ses clients commerçants. Avec ce logiciel, la société angevine veut continuer de grandir et faire ses premiers pas à l'international.

Michel Perrinet - Président d'Octave (Maine-et-Loire)
Michel Perrinet, le cofondateur et président d'Octave, veut conquérir des réseaux de magasins de plus en plus conséquents. — Photo : Octave

L’entreprise angevine Octave franchit un pas de plus dans la digitalisation des commerces - sa spécialité depuis 20 ans - en lançant une nouvelle solution logicielle qui prend en compte l’ensemble de la chaîne de valeur, agrégeant la vente physique, le digital et l’ERP du commerçant ou du réseau de magasins. Cette solution omnicanale s’appelle Octave Unity.

Une clientèle de commerçants et de réseaux de magasins

« Notre vocation est depuis toujours d’aider les commerçants à se réinventer, affirme Michel Perrinet, le cofondateur et président d’Octave, et cette solution est l’aboutissement de notre positionnement depuis la création de l’entreprise. Il y a eu cinq années de travail avant la sortie de cette nouvelle solution intégrée pour tous les canaux de vente des retailers et des réseaux de magasins. »  Octave Unity permet en effet au commerçant de gérer tout aussi bien sa vente physique en magasin que l’e-commerce, avec un seul outil qui intègre tous les paramètres en temps réels, depuis l’entrepôt jusqu’à la caisse enregistreuse, en passant par les opérations commerciales, les stocks ou la relance client. Auparavant, la PME angevine proposait déjà à ses clients un produit unique, mais celui-ci n'allait pas aussi loin, entre autres en matière de mobilité.« Le vendeur peut même aujourd'hui encaisser n’importe où depuis son téléphone mobile, ajoute Michel Perrinet. Avec la crise sanitaire, ce qui était important est devenu urgent. Le besoin de digitalisation, déjà fort auparavant, est devenu criant avec la fermeture imposée des magasins pendant le confinement. »

La digitalisation pour traverser la crise

Ce baisser de rideau de bon nombre de magasins physiques dès la mi-mars a encouragé Octave à accélérer la sortie de sa nouvelle solution.

Octave a passé cette année la barre des 100 collaborateurs.
Octave a passé cette année la barre des 100 collaborateurs. - Photo : Olivier Hamard JDE

Depuis fin 2019, l’entreprise angevine avait déjà installé Octave Unity chez trois de ses clients, envisageant environ 9 mois de déploiement avant un lancement plus officiel. « Nos clients ont eu besoin de nous pendant le confinement pour compenser sur le canal du web la fermeture de leurs magasins, précise Michel Perrinet. Pour l’un d’eux par exemple, spécialisé dans la vente de piscines, nous avions prévu de tester le click’n collect dans seulement cinq de ses magasins. En 15 jours, nous l’avons fait pour ses 80 points de vente. Dans l’ensemble, nos clients semblent avoir mieux traversé la crise puisqu’ils ont pu continuer à vendre en ligne alors que leurs magasins physiques étaient fermés. »

L’entreprise angevine n’a donc jamais cessé son activité ces derniers mois et entend bien avec sa nouvelle solution accentuer encore son développement. Avec une croissance de près de 25 % l’an passé et un chiffre d’affaires de 5,8 millions d’euros, elle ne connaîtra certes par une augmentation similaire cette année mais ambitionne pour 2020 une croissance d’environ 15 %.

Ambitions à l’international

Depuis quelques années, Octave, qui vient de passer la barre des 100 collaborateurs, convainc des réseaux de magasins de plus en plus conséquents. Avec sa nouvelle solution, la PME veut accélérer ce mouvement. « La montée en gamme sur ce type de client a déjà commencé et cela va devenir la règle, assure Michel Perrinet, tout en conservant des clients plus petit. Nous sommes encore des challengers sur notre secteur et notre marge de progression est importante. Le marché français va nous aider à grandir et à plus long terme, nous irons vers un développement à l’international. » Le dirigeant se fixe environ trois ans pour lancer sa stratégie à l’export, même si l’entreprise a déjà mis le pied hors des frontières. Elle compte en effet quelques clients dans des pays limitrophes tels la Belgique.

Michel Perrinet - Président d'Octave (Maine-et-Loire)
Michel Perrinet, le cofondateur et président d'Octave, veut conquérir des réseaux de magasins de plus en plus conséquents. — Photo : Octave

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail