Maine-et-Loire

Artisanat

Le fabricant de sabots Audouin développe une gamme de chaussons

Par Olivier Hamard, le 27 octobre 2020

L'entreprise Audouin, basée à Sèvremoine dans le Maine-et-Loire, spécialisée dans la fabrication de sabots, a lancé pendant le confinement une gamme de chaussons dont elle entend maintenant renforcer la commercialisation. La société familiale souhaite aussi accentuer ses ventes en ligne aux particuliers.

Maison Audouin (Bosabo) - Sèvremoine (49)
L'entreprise Audouin fabrique chaque année plus de 30000 paires de sabots et a lancé une gamme de chaussons. — Photo : Olivier Hamard JDE

Tous les ans sortent des ateliers de l’entreprise Audouin plus de 30 000 paires de sabots, commercialisées sous deux marques : Bosabo pour le grand public et Safty Sabot à destination des professionnels pour les secteurs de l’agroalimentaire, du médical ou encore de la restauration collective.

Forte de ce savoir-faire, l’entreprise de Sèvremoine (Maine-et-Loire) a imaginé au printemps 2020 une gamme de chaussons 100 % français fabriqués dans les Mauges. « Pendant le confinement, nous avons reçu beaucoup de demandes pour des produits d’intérieur, ce qui nous a conduits à créer cette gamme de chaussons, indique Justine Audouin, responsable des ventes et du marketing de l’entreprise familiale. Ce sont des produits dans l’air du temps, plutôt d’hiver et fabriqués en France. »

Une fabrication française sur laquelle s’appuie l'entreprise Audouin, qui fabrique des sabots depuis 1890. Seules les semelles en liège, que l’entreprise n’utilise que dans 20 % de ses sabots, sont produites en Espagne, mais à partir de ses propres moules. Les autres semelles, flexibles et en bois, sont fabriquées dans l’un de ses deux ateliers, l’autre étant réservé au montage des chaussures. « C’est un métier très manuel et quasi artisanal, précise Justine Audouin, pour lequel nous formons essentiellement les gens en interne. En 2017, nous avons même obtenu le label Entreprise du patrimoine vivant. »

40 % des ventes à l’export

L’entreprise Audouin ajoute avec cette gamme de chaussons une nouvelle série de produits à un catalogue déjà bien fourni. La PME propose en effet plus de 500 modèles de sabots et de sandales, déclinés dans une centaine de coloris et de matières. Avec un chiffre d’affaires compris chaque année entre 1,2 et 1,5 million d’euros, l’entreprise, qui emploie une douzaine de personnes, ne dispose pas de stock.

L'entreprise Audouin revendique la fabrication française de ses produits.
L'entreprise Audouin revendique la fabrication française de ses produits. - Photo : Mauges Communauté

Elle fabrique sa gamme Bosabo uniquement sur commande pour ses clients, boutiques indépendantes, grands magasins, marques de prêt-à-porter avec lesquelles elle collabore ou revendeurs pour les pays étrangers. En effet, si la gamme de chaussons professionnels Safty Sabot, qui représente 20 % du chiffre d’affaires de l’entreprise, est essentiellement vendue en France auprès de revendeurs-distributeurs, les chaussures et sandales pour le grand public sont commercialisées sur presque tous les continents.

« C’est une gamme destinée à une clientèle féminine à 95 % et elle continue d’augmenter en volume, indique Alexis Audouin, actuel responsable d’atelier. L’export représente aujourd’hui 40 % de nos ventes. Nous avons un distributeur en Australie et des clients au Canada, aux États-Unis, en Corée, au Japon. Nous sommes aussi présents dans de nombreux pays d’Europe. »

Personnaliser ses chaussures en ligne

Outre la création de sa gamme de chaussons, l'entreprise Audouin veut aussi aller plus loin dans son développement sur le numérique.

Justine et Alexis Audouin ont intégré l'entreprise aux côtés de leurs parents Françoise et Joël pour préparer la succession.
Justine et Alexis Audouin ont intégré l'entreprise aux côtés de leurs parents Françoise et Joël pour préparer la succession. - Photo : Olivier Hamard JDE

Ses ventes sur internet pour les particuliers ont augmenté de 20 % depuis le début de l’année, et particulièrement pendant le confinement. La PME veut maintenant offrir la possibilité à ses clients particuliers de personnaliser leurs chaussures. Elle envisage également l’ouverture à l’été 2021 d’une boutique éphémère dans la région pour élargir encore sa clientèle.

Et surtout, l’entreprise entend continuer de faire vivre son savoir-faire. Arrivés respectivement dans la société en 2016 et 2017, Alexis et Justine Audouin veulent relever ce défi. Ils succéderont d’ici trois ou quatre ans à leurs parents à la tête de l’entreprise familiale, représentant ainsi la cinquième génération de dirigeants.

Maison Audouin (Bosabo) - Sèvremoine (49)
L'entreprise Audouin fabrique chaque année plus de 30000 paires de sabots et a lancé une gamme de chaussons. — Photo : Olivier Hamard JDE

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail