Angers

Finance

Le cabinet d'expertise comptable Fidaco voit plus grand

Par Olivier Hamard, le 21 mai 2019

Créé en 1976, le cabinet d’expertise comptable angevin Fidaco a étendu ses locaux de 400 mètres carrés pour regrouper ses activités. Depuis plusieurs années déjà, il avait installé ailleurs son activité audit par manque de place.

Le bâtiment de Fidaco a été agrandi et la partie déjà existante a été entièrement rénovée et repensée.
La bâtiment de Fidaco a été agrandi et la partie déjà existante a été entièrement réorganisée. — Photo : Olivier Hamard JDE

Avec une cinquantaine de personnes en équivalent temps plein, le cabinet Fidaco était à l’étroit dans ses locaux de 750 mètres carrés. Le choix a donc été fait de s’agrandir, pour permettre aussi le rapatriement de sa branche audit, installée depuis 3 ans dans d’autres bureaux à Angers.

Un groupe projet composé de collaborateurs

À la fin de ce mois de mai, les travaux seront achevés au siège du cabinet Fidaco. Le chantier aura duré près d’un an, aboutissement d’un chantier élaboré au sein de l’entreprise avec les collaborateurs. « Un groupe projet a été créé avec 5 personnes issues de nos différents services, explique Jean-Christophe Pierres dirigeant associé de Fidaco qu’il a rejoint en 1997 et par ailleurs président d’Audecia, 4e groupement national de cabinets indépendants (35 cabinets, 2 500 personnes et 200 M€ de CA cumulé pour 60 000 clients).

Jean-Christophe Pierres, dirigeant associé de Fidaco, est également président d'Audecia,  4ème groupement national de cabinets d'expertise-comptable.
Jean-Christophe Pierres, dirigeant associé de Fidaco, est également président d'Audecia, 4ème groupement national de cabinets d'expertise-comptable. - Photo : Olivier Hamard JDE

Nous avons organisé un sondage auprès du personnel pour évaluer les attentes, puis nous avons lancé un concours d’architectes. Deux, sur les trois cabinets sollicités, sont venus soutenir leur proposition devant le groupe projet et les 6 associés. » C’est l’extension proposée par le cabinet angevin Douesneau-Bannes qui a été retenue. Le chantier, d’un montant de 2 M€, a permis un agrandissement de 400 mètres carrés, venant s’ajouter aux 750 existants, pour une future montée en puissance du cabinet avec la possibilité d’accueillir 60 à 65 salariés. « Pour l’aménagement de ces locaux, que nous avons voulus fonctionnels et agréables, précise Jean-Christophe Pierres, nous avons essayé de répondre le mieux possible aux attentes. Le cadre de travail est aussi pour nous un moyen d’attirer de nouveaux collaborateurs et de conserver nos équipes. »

Rapprochement avec un cabinet choletais

Depuis sa création en 1976, le cabinet Fidaco travaille majoritairement avec des PME de la région, majoritairement en Maine-et-Loire mais également avec des filiales d’entreprises locales dans d’autres départements, ajoutant aussi à son portefeuille de clients nombre de TPE. Il a réalisé un chiffre d’affaires de 4,6 M€ en 2018, en augmentation chaque année d’environ 3 %. La moitié est effectuée en expertise comptable, et le reste en audit, commissariat aux comptes, juridique et social. « La partie audit est significative, précise Jean-Christophe Pierres, puisqu’elle représente 30 % de notre activité. Nous avons aussi un réel développement sur le volet social. Pour nos clients, c’est en effet un domaine qui devient de plus en plus complexe à appréhender et que certains préfèrent externaliser. Dans les PME par exemple, le responsable RH ne prend pas toujours en charge le traitement de la paye et on va nous demander de gérer cette partie. » En plus de son implantation angevine, Fidaco s’est rapproché d’un cabinet choletais, Chesneau, fort de plus de 20 salariés pour 2,20 M€ de chiffre d’affaires avec un bureau à Nantes. Un moyen de s’étendre en région avec un type de clientèle similaire, composé d’une partie un peu plus importante de commerçants.

Par ailleurs, Fidaco s’est lancé depuis quelques mois dans l’obtention de la labellisation Lucie. « Là aussi, précise Jean-Christophe Pierres, nous avons mis en place un groupe projet qui a travaillé pendant un an. Cela nous a permis de nous interroger sur ce que nous faisions déjà et sur les choses à mettre en place. Nous avons établi un constat puis élaboré un plan d’actions en lançant un appel à projet auprès des collaborateurs. » Dans les mois à venir, des procédures seront ainsi formalisées dans le domaine de l’environnement, de la communication externe ou encore de la déconnexion en dehors du temps de travail. « Cette labellisation peut être un atout supplémentaire pour attirer de nouveaux collaborateurs et nous pourrons soutenir nos clients s’ils souhaitent eux aussi entrer dans cette démarche. »

Le bâtiment de Fidaco a été agrandi et la partie déjà existante a été entièrement rénovée et repensée.
La bâtiment de Fidaco a été agrandi et la partie déjà existante a été entièrement réorganisée. — Photo : Olivier Hamard JDE

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.