Le Mans

Formation

La eRepair Academy ouvre ses premières formations

Par Cédric Menuet, le 18 juin 2021

Créée en 2020 au Mans, la eRepair Academy forme à la réparation de téléphones, tablettes et autres appareils nomades. Si l'entreprise n'est pas encore éligible au Compte personnel de formation, elle trouve ses premiers stagiaires auprès d'une clientèle de professionnels.

Peter Nasah, Francesca Pontrandolfi et Pape-Philippe Amagou ont créé avec Cédric Madianga la eRepair Academy au Mans afin de former des techniciens en réparation d'appareils multimédia.
Peter Nasah, Francesca Pontrandolfi et Pape-Philippe Amagou ont créé avec Cédric Madianga la eRepair Academy au Mans afin de former des techniciens en réparation d'appareils multimédia. — Photo : Cédric Menuet

Bien que ralentie par la crise sanitaire, la eRepair Academy a pu, depuis le début du printemps, mener à bien ses premières sessions de formation dédiée à la réparation de smartphones et tablettes. "Aujourd’hui, il est difficile de trouver des techniciens qualifiés en réparation téléphonique, pourtant il y a une vraie demande des consommateurs sur la réparabilité de leurs appareils et des produits reconditionnés", indique Peter Nasah, cofondateur de ce centre de formation installée dans le quartier tertiaire de la gare du Mans.

Avec l’ancien basketteur du MSB Pape-Philippe Amagou, avec qui il gère déjà les sociétés mancelles Media Destock et Media Mac, ils se sont associés à Cédric Madianga et Francesca Pontrandolfi pour créer la eRepair Academy et répondre ainsi à ce besoin.

La structure s’adresse aux jeunes en réinsertion, aux demandeurs d’emploi en reconversion et aux entreprises. 12 postes de travail ont ainsi été aménagés et équipés chacun d’une table antistatique, d’un bac antifeu pour stocker les batteries, d’une station de soudure et d’un ordinateur. "Nous avons même un banc de microsoudure, permettant de remplacer un composant sur une carte mère de smartphone ! Une spécialisation poussée qui intéresse les entreprises souhaitant faire monter en compétence leurs salariés."

En attente d’éligibilité au CPF

La société propose ainsi à ses stagiaires un parcours de formation intégrant cours théoriques et pratiques, organisé en sessions d’une à deux semaines, voire de trois mois lors d’une reconversion professionnelle. Les débouchés se situant dans la création d’entreprise, l’emploi en boutiques spécialisées ou même au sein d’entreprises spécialisées dans le reconditionnement d’appareils high-tech.

Néanmoins, la eRepair Academy ne peut toujours pas pleinement développer son activité. Ses formations n’étant pas encore éligibles au Compte personnel de formation. "Nous ne sommes pas finançables ! En conséquence, nous ne pouvons pas accueillir les demandeurs d’emploi", déplore Francesca Pontrandolfi. L’entreprise devrait en effet justifier d’au moins un an d’activité pour accéder au financement de ses cursus. Ainsi, elle a dû refuser une trentaine de demandes émanant de jeunes en réinsertion et de chômeurs. "C’est frustrant, car nous proposons un nouveau métier qualifié, avec une démarche économique, écologique et sociale. Nous aimerions que la Région nous aide", appuie Peter Nasah.

Un contrat avec l’angevin MediaClinic

Réduite à une clientèle d’entreprises, la eRepair Academy peut néanmoins compter sur un marché porteur. La réparabilité séduisant aujourd’hui jusqu’aux grandes enseignes. Elle va ainsi accompagner le réseau de franchise angevin MediaClinic qui déploie son concept de réparation et vente de matériel multimédia auprès de Système U. Une dizaine d’ouvertures de magasins est ainsi programmée avant la rentrée dans les galeries commerciales d’Hyper U dans toute la France. La formation des techniciens étant assurée par l’équipe d’eRepair Academy, au Mans.

Peter Nasah, Francesca Pontrandolfi et Pape-Philippe Amagou ont créé avec Cédric Madianga la eRepair Academy au Mans afin de former des techniciens en réparation d'appareils multimédia.
Peter Nasah, Francesca Pontrandolfi et Pape-Philippe Amagou ont créé avec Cédric Madianga la eRepair Academy au Mans afin de former des techniciens en réparation d'appareils multimédia. — Photo : Cédric Menuet

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail