Metz

Implantation

700 emplois et 15 sociétés sur le plateau de Frescaty

Par Jonathan Nenich, le 13 décembre 2018

Actuellement en pleine reconversion, la BA 128 n’a pas attendu l’intérêt des spécialistes de la logistique pour trouver un intérêt aux yeux des acteurs économiques du territoire.

LA BA128 a fermé ses portes en 2012.
D'une surface totale de 400 ha, la BA 128 a été rebaptisée plateau de Metz-Frescaty. — Photo : © BA128

Qu’il paraît loin le temps ou le plateau de Frescaty, de 380 hectares, dont 250 d’espaces verts marchaient au rythme des pas militaires. Ce plateau, situé sur le territoire des communes d’Augny, de Marly et de Moulins-lès-Metz, a accueilli la base aérienne 128 pendant un siècle avant de fermer en 2012 et de destiner le site à voler vers d’autres cieux. Se réinventer : voilà le nouveau cheval de bataille du site acquis par Metz Métropole depuis la fermeture de la base militaire. L’avantage géographique est certain, l’endroit ne se situe qu’à sept minutes du centre-ville.

Rapidement des entreprises y ont perçu un intérêt et aujourd’hui une quinzaine de sociétés sont implantées sur le plateau de Frescaty, 700 personnes y travaillent au quotidien. Tessi, Gosel, la Croix Rouge ou le Secours Catholique sont déjà présents et Metz Métropole a décidé de la création d’une ZAC de 55 hectares sur la pointe Sud du site. C’est précisément là que le « projet delta », porté par Argan, la foncière française spécialisée en développement et location de plateformes logistiques premium devrait voir le jour.

Par ailleurs, un dossier portant sur l’implantation d’un hôtel-restaurant gastronomique est aussi dans les tuyaux sur l’ancienne base aérienne, tout comme la possibilité de voir une troisième ligne Mettis relier Metz au plateau de Frescaty mais aussi Montigny-lès-Metz, Marly et Augny. Une volonté qui s’inscrit dans le cadre de la révision des Plans de déplacements urbains. Fin 2019, les travaux liés au centre d’entraînement du FC Metz, devraient être terminés et le club professionnel pourra s’entraîner à Frescaty. Le site accueillera aussi, à terme, des installations pour permettre aux équipes de jeunes du club de s’entraîner ainsi qu’un lieu de vie. L’investissement total est de 27 millions d’euros, à la charge du club.

2012 a sonné la fin d’une époque pour le site qui se recycle à présent vers les activités économiques. Reste à savoir si ça sera avec ou sans la plateforme logistique d’une des entreprises les plus puissantes du monde : Amazon.

LA BA128 a fermé ses portes en 2012.
D'une surface totale de 400 ha, la BA 128 a été rebaptisée plateau de Metz-Frescaty. — Photo : © BA128

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture