Nantes

Distribution

Vorwerk France n'en finit pas de pousser les murs

Par Caroline Scribe, le 13 février 2017

Ayant installé son siège à Nantes en 2005, Vorwerk France n'en finit pas de s'agrandir grâce au succès de son robot culinaire Thermomix.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Il s'est vendu 1,3 million de Thermomix dans le monde en 2016, soit un toutes les 25 secondes. Et 280.000 en France. Distribué par la société allemande Vorwerk (1,4 milliard d'euros de CA), ce robot culinaire est pourtant un produit presque 100% made in France. Il est en effet fabriqué dans l'usine du groupe en Eure-et-Loir (320 salariés) d'où sortent plus de dix millions d'appareils chaque année. Depuis 2014, deux lignes supplémentaires sont entrées en production à Wuppertal en Allemagne. Tous les robots vendus en Allemagne, en France, en Italie et en Espagne, soit les plus importants marchés, sont de fabrication française.

Un nouveau bâtiment

En 2005, Vorwerk France a déménagé son siège social de la région parisienne à Nantes où il n'en finit pas de s'agrandir. Après avoir investi dix millions d'euros en 2013 dans la construction d'un bâtiment de 3.200 m², l'entreprise, à nouveau à l'étroit dans ses murs, a décidé de louer des locaux de 1.800 m² à proximité de l'Icam.

Fin janvier y ont emménagé les services supports et les call centers de l'entreprise. Au total, le siège social emploie 220 salariés travaillant pour les deux marques de Vorwerk, à savoir Thermomix et aussi Kobold (un aspirateur). Le service après-vente, qui comprend une cinquantaine de salariés, est pour sa part basé à Treillières.

Croissance annuelle à deux chiffres depuis treize ans

Cette expansion immobilière est liée au développement de Vorwerk France qui depuis treize ans connaît une croissance annuelle à deux chiffres. En 2015, l'entreprise a réalisé un chiffre d'affaires de 277 millions d'euros, générés à 90% par la marque Thermomix et à 10% par Kobold.

8 000 conseillers de vente

« Notre progression résulte d'une stratégie claire fondée sur le développement du réseau de vente et la fidélisation de nos clients », affirme Bernard Lengaigne, directeur commercial Thermomix. L'appareil est en effet commercialisé exclusivement en vente directe au particulier chez qui est organisée une dégustation à domicile. Celle-ci est assurée par un réseau de 8.000 conseillers, véritable force de frappe de Vorwerk France. « Au niveau national, nous recrutons environ 500 conseillers par mois. Le turn over a été divisé par deux en huit ans. Notre objectif à l'horizon 2018-2020 est de porter notre force de vente à 12.000 conseillers et notre réseau de 60 à 80 agence pour renforcer encore la proximité avec nos clients », affirme Bernard Lengaigne.

Nouvelles technologies

La fidélisation des clients n'exclut pas de faire évoluer le produit qui intègre les nouvelles technologies. Une des dernières versions du robot permet à l'utilisateur de se connecter par wifi à la plateforme de recettes de Thermomix : Cookidoo. « Notre recette gagnante associe simplicité d'utilisation, innovation et qualité des recettes », assure ainsi Bernard Lengaigne.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail