Nantes

Santé

PhosphoTech prépare une levée de fonds pour ériger son propre site de production

Par Cyril Raineau, le 09 novembre 2022

Valorisant des ressources naturelles marines entrant dans la composition de produits diététiques, cosmétiques ou vétérinaires, la PME PhosphoTech externalise en Europe une large partie de sa production. Elle décide d’engager une levée de fonds de 1,5 million d’euros pour construire sa propre usine, financer l’outil industriel et recruter.

Gwenaël Baudimant, PDG de PhosphoTech et Laurie Le Drévo, directrice commerciale de la PME qui projette la construction d’un nouveau bâtiment.
Gwenaël Baudimant, PDG de PhosphoTech et Laurie Le Drévo, directrice commerciale de la PME qui projette la construction d’un nouveau bâtiment. — Photo : Cyril Raineau

C’est une petite révolution que vit, après plus de vingt années d’existence, PhosphoTech. Valorisant des ressources naturelles marines issues de la pêche pour les faire entrer dans la fabrication de produits diététiques, cosmétiques, vétérinaires et plus marginalement de l’agroalimentaire, le laboratoire disposera bientôt de son propre site de fabrication.

La PME de quinze collaborateurs (2 M€ de CA envisagés en 2022) située à Saint-Herblain en périphérie de Nantes, externalise en Europe un très large pan de sa production. "Notre business model a toujours fonctionné ainsi, considérant que nous devions nous focaliser sur la recherche ainsi que sur le développement commercial, précise Gwenaël Baudimant, fondateur et PDG de PhosphoTech. Mais externaliser la production a ses limites. Nous recherchons désormais davantage de sérénité et à mieux valoriser nos produits."

L’entreprise restera implantée en Loire-Atlantique sur un lieu restant à définir. De 500 m² actuellement, les nouveaux locaux s’étendront sur un millier. À quelle échéance ? "La plus courte possible, dans l’idéal 2023", répond le PDG. Au minimum cinq recrutements accompagneront la création du futur bâtiment. De nouveaux outils industriels seront nécessaires à l’internalisation de la production.

De surcroît, le futur outil aura vocation à être mutualisé. "Il y a de très belles entreprises sur le territoire, des biotechs, des laboratoires, des centres de recherche qui pourraient être intéressés pour l’utiliser. Nous pourrions, modestement, être la cheville ouvrière d’une pharma valley sur le secteur", note le PDG.

PhosphoTech va rapidement lancer une levée de fonds de 1,5 million d’euros, montant correspondant à l’investissement que nécessite le projet dans sa globalité.

Se tourner vers "l’ingrédient santé"

En parallèle à ce vaste projet, le laboratoire lance une démarche pour se tourner, dixit Gwenaël Baudimant, vers "l’ingrédient-santé". Et le PDG de préciser cette ambition : "Pour prouver les bénéfices sur la santé, il nous faut engager des études cliniques ou biologiques sur une partie de nos ingrédients. C’est désormais notre stratégie." Cette estampille" ingrédient-santé" ouvrirait de nouveaux marchés pour l’entreprise, notamment à l’export. 30 % de l’activité est tournée vers l’international, avec une présence marquée en Asie. "Il y a de la marge dans beaucoup d’autres pays", remarque Laurie Le Drévo, directrice commerciale.

Du poisson jusqu’au produit clé en main

Jusqu’à présent, les cibles principales de PhosphoTech sont déjà les pharmacies, mais aussi les parapharmacies et les vétérinaires. Au travers de ressources biologiques marines (peau, foie ou arête de poisson, algues, mollusques…), l’entreprise identifie des ingrédients à haute valeur ajoutée. Puis, à partir de ses propres recettes, l’entreprise va proposer "de la matière première prétransformée brute sous forme de poudre ou d’huile que le client, un industriel, transformera pour ses propres marchés", explique Laurie Le Drévo. Pour d’autres clients, des distributeurs, PhosphoTech est en mesure de fournir le produit fini destiné au consommateur tels que des gélules, des capsules, des flacons, etc.

Les ingrédients renferment, selon leur origine, différentes vertus : amélioration du confort pour des personnes ayant des problèmes d’articulation, soutien du système immunitaire, bienfaits pour la peau… Gwenaël Baudimant résume par cette formule l’activité de PhosphoTech : "Nous partons du poisson pour arriver jusqu’à un produit clé en main."

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition