La Roche-sur-Yon

Numérique

Glinko veut créer la chaîne logistique du transport léger en France

Par Caroline Scribe, le 19 novembre 2020

Créée en 2018 à La Roche-sur-Yon par David Merceron, la start-up Glinko a bouclé avec succès une levée de fonds de deux millions d’euros pour accélérer le développement de sa plateforme dédiée aux professionnels du transport urgent de marchandises.

David Merceron, fondateur des sociétés vendéennes Glinko et Check and Go.
David Merceron, fondateur des sociétés vendéennes Glinko et Check and Go. — Photo : Glinko

Fort d’une expérience d’une dizaine d’années dans le secteur du transport, David Merceron a créé la société Glinko à La Roche-sur-Yon en avril 2018. Ce n’est pas un coup d’essai pour le trentenaire déjà à la tête de Check and Go (25 salariés, 2 M€ de CA). L’entreprise, fondée en 2010 à La Chaize-Le-Vicomte (85), est spécialisée dans le transport léger, sur mesure, en flux tendus de produits atypiques, tels que pièces détachées de secours, prototypes, etc. « À partir de 2013, nous avons subi la concurrence d’acteurs venus des pays de l’Est qui ont déséquilibré le marché. Nous avons réussi à retrouver notre rentabilité en regroupant les livraisons pour plusieurs clients dans un même camion, grâce au réseau de partenaires que nous avons tissé dans toute la France. Mais le problème des camions rentrant à vide n’était pas résolu », raconte David Merceron.

Une place de marché pour les professionnels du transport

C’est en réponse à cette problématique que lui vient l’idée de créer une solution numérique mettant en relation les professionnels du transport urgent par véhicules légers (moins de 3,5 tonnes) : commissionnaires, gérants de sociétés de courses, coursiers indépendants… « Glinko, c’est une marketplace qui fait en sorte que les espaces vides dans les camions correspondent avec les besoins de transport », résume son fondateur. Le client dépose son offre sur la place de marché. Elle est visible par l’ensemble de la communauté, après avoir été vérifiée et analysée par les experts de Glinko, qui recherchent alors l’offre la plus compétitive pour le besoin avancé. Glinko se rémunère par une commission prélevée sur chaque transaction. Après un an de développement technologique, la plateforme a été mise en ligne en avril 2019. « À la fin du mois de novembre, nous allons l’élargir à tous types d’entreprises. Mon ambition, avec Glinko, est de créer la chaîne logistique du transport léger en France », indique le dirigeant. Pour l’heure, Glinko rassemble 1 500 entreprises de transport léger, représentant 8 000 véhicules. 50 transports sont effectués quotidiennement et 20 entreprises s’inscrivent spontanément sur la plateforme chaque semaine.

Levée de fonds

La jeune pousse, qui emploie 15 salariés, génère des revenus depuis septembre 2019. Elle devrait clôturer l’année 2020 sur un chiffre d’affaires supérieur à 2 millions d’euros et table sur 7 millions d’euros en 2021. « Nous n’avons pas été affectés par les confinements, car nous sommes sur de l’innovation. La levée de fonds doit nous donner les moyens d’accélérer », précise David Merceron. En effet, après une première levée de fonds de 150 000 euros, en capital et en compte courant, réalisée en avril 2019 auprès du réseau de business angels Abab, Glinko vient de boucler un nouveau tour de table à deux millions d’euros avec Abab et Cimea Patrimoine, société de gestion de patrimoine regroupant des investisseurs vendéens. Ce financement doit permettre à Glinko d’accélérer son développement autour de trois axes : l’innovation produit en poursuivant l’investissement massif dans l’intelligence artificielle, le renforcement des équipes commerciales et marketing et, enfin, l’accompagnement de la communauté de chauffeurs routiers.

David Merceron, fondateur des sociétés vendéennes Glinko et Check and Go.
David Merceron, fondateur des sociétés vendéennes Glinko et Check and Go. — Photo : Glinko

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail