Élections CCI : Victoires de l'union.. : et de l'abstention

Par la rédaction, le 07 janvier 2011

Le Journal des Entreprises, l'économie en régions — Photo : Le Journal des Entreprises

L




'abstention.

Malgré la possibilité de voter pour la première fois par internet, ces dernières élections à la CCI de Nantes Saint-Nazaire ont été marquées par un très fort taux d'abstention de la part des chefs d'entreprise de Loire-Atlantique. Seuls 5.597 dirigeants sur 41.400 ont voté, soit un taux de participation de 13,6%, contre 24% en 2004.












Plébiscite de la liste Medef-CGPME-UPA.

La liste «Union des entrepreneurs» emmenée par le président sortant, Jean-François Gendron, dirigeant de Sotec Medical, a été plébiscitée. Elle rafle les 60 sièges alors que la CNDI (Coordination nationale des indépendants) n'obtient aucun élu. 17 de ses60élus seront également membres de la CCI régionale (CCIR). Les élections des présidents de la CCI de Nantes Saint-Nazaire et de la CCIR se dérouleront au cours du mois de janvier. Jean-François Gendron devrait retrouver son siège pour la première alors que Bruno Hug de Larauze devrait être porté à la tête de la seconde.




Nouveaux élus.

La liste plébiscitée faisait la part belle aux nouvelles figures puisqu'elle était renouvelée à 50% et très légèrement féminisée. Parmi les 60 membres élus, on ne compte que quatre femmes, contre une seule lors de la précédente mandature.




Bisbilles dans le Maine-et-Loire.

Si en Loire-Atlantique, Medef, CGPME et UPA ont fait cause commune, les élections chez nos voisins du Maine-et-Loire sont marquées par une belle cacophonie. Joël Freuchet et Éric Groud, tous deux représentants du Medef, se disputent la succession de Joël Blandin, sur fond de guerre des égos.

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture