Discours : Quelles sont les attentes de vos salariés ?

Par la rédaction, le 09 septembre 2016

Besoin de transparence, de sens... La communication interne est plus que jamais capitale pour mobiliser ses équipes. Encore faut-il avoir le bon discours !
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

« On ne peut plus tenir le même discours qu'il y a 10 ou 20 ans. En matière de communication interne, les attentes des salariés sont donc différentes », assure Ingrid Maillard, présidente de l'AFCI (Association française de communication interne).




Une com qualitative et réactive

« La première attente qui découle de la digitalisation, c'est d'avoir une com interne qualitative et réactive. On ne peut plus attendre des plombes pour produire une info », explique Ingrid Maillard. Un point de vue que partage aussi Damien Arnaud, fondateur du Cercle des communicants francophones et chargé d'enseignement en communication interne. « Dans la fonction publique, les agents attendent d'être informés sur l'évolution, les réformes, les projets de leur structure. Et ils veulent l'être en premier. Il n'y a rien de pire que de découvrir ces informations dans les médias ou sur les outils de communication externes de l'institution », illustre le spécialiste de la communication interne à destination de la fonction publique. Dans le privé, la problématique et le malaise social qui en découle sont identiques si les salariés apprennent l'arrivée d'un nouvel actionnaire ou un projet de délocalisation par les médias.




Une com plus participative La seconde attente des salariés repose sur la notion de collaboration. « Les salariés demandent à être intégrés à la construction de la stratégie de leur entreprise. Ils ont besoin d'être acteurs », explique Ingrid Maillard. Et Damien Arnaud d'abonder : « C'est pareil dans la fonction publique, les agents ont besoin d'être davantage mis en valeur et en lumière. Ils souhaitent également, de plus en plus, être sollicité pour donner leur avis. Problème, lorsque la parole des agents est sollicitée, elle n'est pas toujours prise en compte. On voit parfois de fausses consultations. »

Une com transparente et qui donne du sens Dans le privé comme dans le public, les salariés sont également demandeurs de transparence et de sens. « Ils veulent un discours débarrassé de la langue de bois. On ne peut plus faire un magazine interne dans lequel les salariés ne se reconnaissent pas. Les salariés sont prêts à entendre de mauvaises nouvelles, mais ils veulent qu'on leur explique », expose Ia présidente de l'AFCI. Et de poursuivre : « Dans cette optique, on voit d'ailleurs de plus en plus poindre un besoin autour d'une communication financière. Les salariés ont besoin et demandent à comprendre les chiffres clés de leur entreprise car ce sont ces chiffres qui justifient les orientations stratégiques. Bref, ils ont besoin de sens et de transparence. Ils ne veulent plus qu'on leur raconte des histoires. »

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises