Conjoncture

Xavier Bertrand : Vive le «capitalisme d'entrepreneur»

Par P.C., le 05 décembre 2008

Lors d'une visite en Ille-et-Vilaine, le ministre du Travail Xavier Bertrand a donné sa vision du capitalisme du XXIesiècle.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

En déplacement dans le département le mois dernier, le ministre du Travail Xavier Bertrand a rendu visite à l'entreprise Webhelp, à Étrelles. Le centre d'appels gère notamment la relation client de Virgin Mobile, dont le patron n'est autre que le président de l'Unedic Geoffroy Roux de Bézieux (lire ci-contre). Un dirigeant qui était présent aux côtés du ministre. «Plus d'entrepreneurs comme toi, Geoffroy, c'est la garantie d'avoir plus de croissance, a ainsi déclaré Xavier Bertrand. Tu symbolises le capitalisme d'entrepreneur. Voilà ce que l'on veut. Car le capitalisme de spéculateur, on voit ce que cela donne...»




Télétravail: une bonne idée?

Lors de sa visite du centre d'appels vitréen, le ministre du Travail a par ailleurs montré un vif intérêt lorsque la direction de Webhelp lui a présenté son dispositif de télétravail - ou homeshoring. Une organisation qui concerne aujourd'hui une dizaine de téléopérateurs. Selon le dg de Webhelp Vitré, Guillaume Milert, cette solution offre en effet de multiples avantages aux salariés: économies en carburant, amortissement de son véhicule et frais de repas, ainsi qu'en garde d'enfants. «C'est une économie réelle par mois de 280 €, soit 20% d'augmentation de pouvoir d'achat», avance le dirigeant. Quant à l'entreprise, elle constate une meilleure qualité. Très attentif, Xavier Bertrand a indiqué qu'il s'agissait d'une «piste intéressante à analyser», même si «ça ne sera jamais partout et pour tout le monde». «Une proposition de loi a été déposée par les députés UMP. Cela m'intéresse de voir les retours d'expérience», a conclu le ministre. Car le système a aussi ses limites. «Les clients ne sont pas encore tous très chauds, précise Vincent Tachet, directeur général adjoint de Webhelp. Ils ont peur d'installer les systèmes de l'entreprise au domicile du particulier».

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail