Saint-Malo

Formation

Pourquoi les Thermes Marins ont voulu certifier leurs formations

Par Virginie Monvoisin, le 23 janvier 2018

Les Thermes Marins de Saint-Malo ont décidé de mettre en place une certification Datadock pour leurs formations dispensées à chaque nouveau salarié. Depuis plus de trente ans, ils les forment en effet aux procédés d’hydrothérapie et de techniques de spa. Véronique Choquet, DRH, revient sur cette démarche de certification.

Thermes Marins de Saint-Malo
Les Thermes Marins de Saint-Malo dispensent chaque année 3 000 heures de formation désormais certifiés Datadock. Un sésame imposé par l’Etat si l’entreprise veut pouvoir bénéficier de financements. — Photo : Virginie Monvoisin - Le Journal des Entreprises

Véronique Choquet, DRH des Thermes Marins de Saint-Malo, a mis en place une certification Datadock pour les formations dispensées par l’entreprise. Depuis plus de trente ans, Les Thermes forment en effet systématiquement les nouveaux salariés à ses procédés d’hydrothérapie et de techniques de spa. Avec la réforme de la formation, l’entreprise a choisi de créer une véritable "académie".

« Les Thermes Marins ont toujours eu la culture de la formation pour le personnel, estime Véronique Choquet. Cela représente même depuis trois ans plus de 3 000 heures dispensées chaque année. Soit 170 jours en esthétique et spa, et 78 jours en hydrothérapie. C’est nécessaire car il n’existe pas en France de diplôme d’hydrothérapeute ! Pour réussir à recruter, nous nous attachons surtout à embaucher des personnes motivées, sans forcément une qualification, mais qui ont des aptitudes à l’attention portée aux autres. Nous avons donc dû mettre en place nos propres protocoles de soins, conçus et développés par nos équipes, et dispensés par trois formatrices en hydrothérapie et cinq formatrices en spa-esthétique (où nous recrutons des titulaires de CAP, BP ou BTS). Ils existent depuis de nombreuses années. Nous y avions déjà détaillé les process, les temps d’application, l’utilisation des produits, etc. D’autant que nous avons aussi notre propre gamme de produits cosmétiques, Cosmo Beauté, qui nécessite des protocoles adaptés à leurs principes actifs ».

Un gage de qualité

Lors de la réforme de la formation de 2014, l’un des trois volets concernait les organismes de formation, dont les Thermes faisaient partie en tant qu’organisme déclaré, comme 75 000 organismes en France. A côté de la réforme des OPCA (organismes paritaires collecteurs agréés, chargés de collecter les fonds de la formation professionnelle continue et de financer la formation des salariés), et des taux de cotisation des entreprises au titre de la formation professionnelle, le volet Datadock doit permettre aux organismes de formation eux-mêmes de montrer leur gage de qualité.

Véronique Choquet, DRH des Thermes Marins de Saint-Malo.
Véronique Choquet, DRH des Thermes Marins de Saint-Malo. - Photo : CC-BY-VirginieMonvoisin-LeJournaldesentreprises

Afin de continuer à faire partie des organismes de formation reconnus, et donc de pouvoir bénéficier du financement des OPCA, l’équipe de Véronique Choquet a donc décidé d’engager une démarche de certification Datadock. Et cela n’a pas été une sinécure ! « Nous avons dû remplir un dossier afin d’être référencé Datadock, et donc certifié selon six critères qualité et 21 items reconnus par la loi. Un travail qui peut s’avérer assez long et laborieux, au regard des pièces à fournir. »

Datadock est en effet une base de données unique sur la qualité de la formation professionnelle. Elle permet aux financeurs de la formation de vérifier la conformité des organismes vis-à-vis de ces six critères définis (comme par exemple l’identification précise des objectifs de la formation, l’adaptation des dispositifs d’accueil, de suivi pédagogique et d’évaluation aux publics de stagiaires, la qualification professionnelle des formateurs…). Les organismes de formation peuvent alors les intégrer à leur catalogue de référence.

Création d’une Académie des Thermes indépendante

« Nous avons dû fournir beaucoup de justificatifs, comme les livrets d’accueils des stagiaires, les fiches d’évaluation, des avis sur nos formations, la liste du matériel mis à disposition, les diplômes de nos formatrices, etc. », liste Véronique Choquet.

« Tous ces process existaient chez nous, mais nous avons dû les écrire plus précisément, structurer l’ensemble, sans changer notre métier. »

A la clé, la certification pour « l’Académie des Thermes Marins ». Car les Thermes ont décidé de créer une véritable entreprise indépendante (immatriculée en juillet 2017ff) pour distinguer son organisme de formation, qui auparavant était intégré aux Thermes. Externalisée, l’académie propose une offre beaucoup plus précise et complète, intégrant les formations en hydrothérapie et en spa (7 formations en hydrothérapie et 33 modules de formation en spa).

Des formations bientôt qualifiantes ?

Avec désormais neuf formateurs à l’Académie, les Thermes ne visent pas forcément à faire du chiffre d’affaires avec cet organisme de formation indépendant, mais ils veulent continuer de former leurs nouveaux salariés. Pour garder la qualité exigée par Datadock, leurs propres formateurs seront formés à des méthodes pédagogiques, comme la prise de parole en public, la valorisation des points forts, etc. « Notre objectif à terme est de devenir, pourquoi pas un organisme qui délivre des formations qualifiantes », confie Véronique Choquet.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition