Ille-et-Vilaine

Distribution

Comment Comptoir de Bretagne met les bouchées doubles

Par Virginie Monvoisin, le 22 janvier 2021

Spécialisé dans la fourniture de matériels pour la restauration professionnelle, Comptoir de Bretagne double sa surface de stockage et de bureaux. Son nouveau siège social, à Pacé, est en cours de finalisation. Il doit permettre à l'entreprise d'accroître sa réactivité et d'étoffer ses catalogues, à destination notamment du marché de la vente à emporter.

Les nouveaux locaux de Comptoir de Bretagne, en forme de peigne, abriteront au printemps 2021 le siège de l'entreprise, un entrepôt et un showroom.
Les nouveaux locaux de Comptoir de Bretagne, en forme de peigne, abriteront au printemps 2021 le siège de l'entreprise, un entrepôt et un showroom. — Photo : © Comptoir de Bretagne

Comptoir de Bretagne est allé chercher un spécialiste de l’immobilier d’entreprise pour la réalisation de son nouveau siège social et de sa base logistique. C’est le rennais Bardon qui investit pour lui dans un bâtiment clé en main locatif neuf à Pacé (zone des Touches), à hauteur de 8,5 millions d’euros. "Comptoir de Bretagne n’a pas vocation à se créer un patrimoine immobilier, justifie André Mallard, directeur exécutif de Comptoir de Bretagne, distributeur de fourniture pour la restauration professionnelle (qui appartient au groupe Bunzl depuis 2017). C’est une sécurité de bénéficier d’un bâtiment comme celui-ci, que nous avons pensé avec le Groupe Bardon selon nos besoins, avec l’idée de pouvoir le faire évoluer." Comptoir de Bretagne, qui réalise 28 millions d’euros de chiffre d’affaires (2019), se concentre en effet davantage sur ses projets de développement. Des projets qui nécessitaient plus d’espace.

9 000 m² en trois entrepôts

Avec ce bâtiment de 10 242 m², l'entreprise multiplie par deux la surface qu’elle occupait auparavant dans la même commune de Pacé, près de Rennes. Elle va bientôt y transférer son stock (jusqu’alors divisé sur plusieurs sites), sur les 9 000 m² de son nouvel entrepôt, puis ses équipes, au printemps. Les 50 collaborateurs (sur les 70 salariés que compte l’entreprise) vont investir des locaux modernes et adaptés au mode de travail actuel, avec bureaux, salles de réunion, grande salle de pause avec terrasse, douches, 2 bornes pour vélos électriques et 15 pour véhicules électriques. "Nous pouvons encore doubler la superficie des bureaux par deux à l’étage selon nos futurs besoins", indique André Mallard.

Ouverture vers les produits pour la vente à emporter

André Mallard, directeur exécutif de Comptoir de Bretagne, devant le futur siège social de l'entreprise à Pacé.
André Mallard, directeur exécutif de Comptoir de Bretagne, devant le futur siège social de l'entreprise à Pacé. - Photo : © Virginie Monvoisin

Car le dirigeant voit loin. Si la crise a fragilisé une partie de l’activité (-20 % de CA), elle n’a pas empêché Comptoir de Bretagne de travailler. "Nos clients sont à 75 % des collectivités - Ehpad, hôpitaux…- que nous avons continué de fournir en matériel. Nous avons surtout souffert sur la partie restauration scolaire, du fait de la fermeture des établissements", souligne André Mallard. Mais la crise a aussi fait émerger un autre type de clientèle pour Comptoir de Bretagne : les CHR (cafés, hôtels, restaurants), qui se sont mis à faire de la vente à emporter. "Nous avons donc décidé d’ouvrir des collections dédiées à cette activité, indique le dirigeant, qui constate l’explosion de ce nouveau mode de restauration. Nous lançons par exemple un catalogue qui leur est dédié, avec 300 références, ainsi que des collections pour les bouchers-charcutiers-traiteurs, ou encore pour les boulangers".

35 000 références

Spécialiste de la fourniture de matériels pour la restauration professionnelle, Comptoir de Bretagne peut proposer à ses clients 35 000 références de produits, dont 7 000 sont en stock en permanence. Cela va des produits d’emballage à l’art de la table (couverts, nappes, assiettes) en passant par les vêtements, le petit matériel électrique (trancheurs, bouilloires…) et le plus gros comme des fait-tout. "Notre objectif est de faciliter la vie des professionnels, en leur proposant de n’avoir qu’un seul fournisseur pour tous les besoins de leur activité, précise André Mallard. Pour adresser de nouveaux clients, nous cherchons toujours de nouveaux produits à leur proposer."

Comptoir de Bretagne va même plus loin que la simple distribution, en disposant de son propre service après-vente pour la réparation du matériel comme les lave-vaisselle par exemple. Dans ses nouveaux locaux, Comptoir de Bretagne disposera d’un large espace indépendant et dédié à cette activité. Autre nouveauté : 200 m² de showroom, avec une cuisine professionnelle pour organiser des démonstrations, présenter de nouveaux produits et organiser des événements avec des fournisseurs ou des chefs, par exemple.

Vers plus de robotisation

L’entreprise modernise ses locaux, et cela passe également par une nouvelle gestion logistique mise en place. Elle a investi dans un nouvel ERP (logiciel de gestion intégré), qui va lui permettre, à terme, d’aller vers davantage de robotisation dans ses entrepôts, où ce seront les étagères qui viendront aux préparateurs et non l’inverse. L’organisation des espaces et les flux ont d’ailleurs été revus en ce sens, pour gagner en efficacité et en réactivité afin de préparer ses 60 000 commandes annuelles. Cela va également de pair avec une digitalisation des catalogues, pour permettre de commander en ligne. Au total, si Comptoir de Bretagne n’a pas investi dans la construction de ses locaux, il a tout de même investi dans ses nouveaux bureaux et son matériel (racks…), mettant 400 000 euros sur la table.

Les nouveaux locaux de Comptoir de Bretagne, en forme de peigne, abriteront au printemps 2021 le siège de l'entreprise, un entrepôt et un showroom.
Les nouveaux locaux de Comptoir de Bretagne, en forme de peigne, abriteront au printemps 2021 le siège de l'entreprise, un entrepôt et un showroom. — Photo : © Comptoir de Bretagne

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail