Bretagne

Télécoms

Le Tour de France, un outil d'aménagement numérique du territoire

Par Julien Uguet, le 04 juin 2018

Dans les communes bretonnes dans lesquelles il s'apprête à passer, le Tour de France va amener des touristes, remplir les hôtels et générer du business et de la notoriété. Cela se sait moins, mais le Tour de France a aussi un impact positif sur les infrastructures d'un territoire. Hier sur les routes, aujourd'hui sur les réseaux numériques.

Pierre Jacobs, directeur régional Orange Bretagne et Pays de la Loire en compagnie d'Henri Terreaux, directeur de projets évènementiels pour Orange.
Pierre Jacobs, directeur régional Orange Bretagne et Pays de la Loire, en compagnie d'Henri Terreaux, directeur de projets évènementiels pour Orange. — Photo : @JulienUguet

Troisième évènement le plus médiatisé dans le monde, après les Jeux Olympiques et la Coupe du monde de football, le Tour de France est un monument dans l'univers des compétitions sportives. Véritable institution, la Grande Boucle participe à l'aménagement des territoires traversés chaque été. Pendant de nombreuses années, c'est la modernisation du réseau routier qui a cristallisé les attentions. Les travaux publics y retrouvaient largement leur compte avec des kilomètres d'asphalte à réaliser en quelques mois.

Désormais, les collectivités locales, dotées globalement de belles routes, entendent davantage miser sur le recul de la fracture numérique en lien avec l'accès au haut débit. Partenaire télécom exclusif du Tour, Orange confirme cette orientation nouvelle via des engagements financiers importants, valorisés par un contrat de prestation dont le montant est gardé confidentiel.

Des exploits techniques journaliers

Sous la houlette d’Henri Terreaux, qui coordonne son 21e Tour de France, l'opérateur mobilise sa cellule events et sa cinquantaine de collaborateurs pendant de nombreuses semaines en amont de la manifestation. « Avec six étapes dans l'Ouest, dont trois en Bretagne, cette édition revêt un caractère particulier sous couvert d'exploits techniques à relever chaque jour, précise Pierre Jacobs, directeur régional d'Orange Bretagne-Pays de la Loire. Notre ambition est d'offrir la couverture fixe et mobile la plus qualitative possible et d'inscrire nos investissements dans une logique d'apport de valeur ajoutée. La plupart des équipements implantés ou des lignes de fibres enterrées survivent au passage des coureurs. »

Sarzeau, grand gagnant du passage du Tour

Pour 2018, outre l'installation de fibres spécifiques à Lorient, Brest et Fougères, Orange a réalisé des efforts majeurs à Sarzeau, ville d'arrivée et dont le maire est David Lappartient, président de l'Union cycliste internationale. « Les raccordements de la mairie, des deux collèges et de la future salle Arena ont été effectués, confirme Pierre Jacobs. C'est une demande des élus locaux qui sont aussi nos partenaires au quotidien. Nous avons également posé la fibre dans les locaux du parc-expo à Quimper. Tous ces chantiers auraient vu le jour mais le passage du Tour de France les accélère d'au moins deux ans. »

Des kilomètres de fibres sont installés, de manière temporaire ou pérenne, tous les jours par Orange afin de garantir une diffusion optimale du Tour de France, troisième évènement sportif le plus regardé au monde.
Des kilomètres de fibres sont installés, de manière temporaire ou pérenne, tous les jours par Orange afin de garantir une diffusion optimale du Tour de France, troisième évènement sportif le plus regardé au monde. - Photo : @JulienUguet

Un élément d'attractivité des territoires

Pour écouler, de manière optimale, le trafic voix et data supplémentaire généré par l’affluence de spectateurs, l'opérateur a mis en place des moyens temporaires 2G/3G/4G. « En complément, nous avons renforcé 14 sites mobiles pérennes couvrant les zones de départ ou d’arrivée par ajout d’équipements et de fréquences supplémentaires, confirme Henri Terreaux. Et au cours de 8 derniers mois, nous avons déployé six nouveaux sites pérennes ouverts à la 4G à Plounéour-Ménez, Plogonnec et Plouyé dans le Finistère, Sarzeau dans le Morbihan et Laniscat dans les Côtes-d'Armor. Pour ces territoires, quand on connaît l'élément différenciant d'un accès de qualité au haut débit, les bénéfices du passage du Tour, en termes d'attractivité touristique et économique, sont immédiats. »

Pierre Jacobs, directeur régional Orange Bretagne et Pays de la Loire en compagnie d'Henri Terreaux, directeur de projets évènementiels pour Orange.
Pierre Jacobs, directeur régional Orange Bretagne et Pays de la Loire, en compagnie d'Henri Terreaux, directeur de projets évènementiels pour Orange. — Photo : @JulienUguet