Drôme
Courbis relocalise son activité chinoise dans la Drôme
Drôme # Industrie # Relocalisation

Courbis relocalise son activité chinoise dans la Drôme

S'abonner

Le groupe drômois Courbis (200 salariés ; 32 M€ de CA en 2022), fabricant de pièces et capots en polymères a rapatrié sur son site de Romans-sur-Isère une partie des équipements industriels de son usine chinoise. Parti en Chine en 2007 pour produire à proximité de sites clients, l’industriel a pâti de la crise sanitaire qui a rendu son usine ingérable en raison des mesures de protection vis-à-vis de l’épidémie. Comment faire tourner un site de production quand les salariés sont assignés à résidence ? De leur côté, ses clients, éprouvés dans leurs propres usines par les pénuries de marchandises, les coûts de transport et autres retards d’acheminement, ont décidé de recentrer leurs approvisionnements en Europe pour leurs débouchés sur le vieux continent.

Drôme # Industrie # Relocalisation