Auvergne Rhône-Alpes

Textile

Les groupes Zebra et Chamatex se déploient vers l’open innovation dans le textile avec TexInnLab

Par Pierre Lelièvre, le 24 février 2022

La PME ardéchoise Chamatex s’associe avec l’agence lyonnaise spécialisée dans l’innovation Zebra pour lancer TexInnLab, un accélérateur de projets innovants dans le secteur textile. Objectif : faire émerger des produits textiles made in France en capitalisant sur le savoir-faire local et l’innovation.

TexInnLab réunit deux PME auralpines, l’industriel Chamatex et le spécialiste de l’innovation produit, le groupe Zebra.
TexInnLab réunit deux PME auralpines, l’industriel Chamatex et le spécialiste de l’innovation produit, le groupe Zebra. — Photo : Pierre Lelièvre

Générer des marques innovantes dans le textile. Tel est l’objectif de l’accélérateur TexInnLab que lancent conjointement deux PME de la région, le groupe lyonnais Zebra (CA 2020 : 5 M€ ; 50 salariés) spécialisé dans l’innovation, et le groupe textile ardéchois Chamatex (CA 2020 : 40 M€ ; 290 salariés). "Nous avons été sollicités par des créateurs pour les accompagner dans la mise en œuvre opérationnelle de leurs idées", résume Bertrand Barré, patron de l’agence Zebra pour expliquer la genèse de cette association avec la PMI ardéchoise.

Concrètement, les deux entreprises mettent à disposition de porteurs de projet sélectionnés leurs équipes et leurs moyens pour accompagner la création, la fabrication et la commercialisation des produits. "Nous avons des moyens, nous maîtrisons les étapes de conception et de fabrication, mais aussi le marketing. Il ne reste plus qu’à les mettre en œuvre", explique Gilles Reguillon, patron de Chamatex. En échange, les deux PME prendront une participation dans les projets.

Mais cet accélérateur poursuit l’objectif plus large d’assurer l’essor de projets innovants dans le textile avec l’ambition de produire en France en capitalisant sur un savoir-faire industriel et d’y ajouter une dimension d’écoresponsabilité.

2 à 3 projets par an

Lancé sous la forme d’une entreprise et doté de 200 000 euros de capital social, réparti à parts égales entre les deux sociétés, TexInnLab a distillé quelques éléments sur le premier projet accompagné, à l’occasion d’une conférence de presse à l’Hôtel de Région à Lyon, jeudi 17 février. Il s’agit d’une paire de basket premium qui veut s’affranchir des codes de la fast fashion, et a été imaginée par Maria Lucia Martinez, une ancienne salariée du groupe Zebra. Un produit attendu pour la fin de l’année mais qui préfigure l’accélération sur d’autres projets textiles dans les prochains mois, à l’image d’une veste et d’un sac sans coutures fabriqués par la start-up TopTexCube, que Chamatex a rachetée l’an dernier à Philippe Joffard, l’ancien président de Lafuma.

Première version du prototype de sneaker accompagné par l’accélérateur TexInnLab.
Première version du prototype de sneaker accompagné par l’accélérateur TexInnLab. - Photo : Pierre Lelièvre

Dans leur viseur, les deux dirigeants imaginent accompagner deux projets d’ici l’an prochain et parvenir à atteindre un premier rythme de croisière dès l’année suivante en chaperonnant trois porteurs de projet par an.

ASF 4.0, un précédent fondateur

L'association entre le spécialiste de l’innovation et un industriel n’est pas nouvelle. Les deux PME auralpines sont parties prenantes de l’usine ASF 4.0 lancée l’an dernier avec quatre autres acteurs (Siemens, Salomon, Babolat et Millet). L’usine ardéchoise s’est donné pour objectif de fabriquer 500 000 paires de chaussures de sport à prix compétitifs grâce à des lignes de production automatisées et au savoir-faire local de Chamatex. "C’est la condition pour parvenir à faire du Made in France compétitif", assure Gilles Réguillon. D’ailleurs, face au succès du projet, le dirigeant ardéchois annonce le doublement des capacités de production de l’unité ASF 4.0 qu’il héberge à Ardoix (Ardèche) : "Nous allons fabriquer un million de paires et doubler le nombre de salariés à 100 personnes dans les prochaines années".

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition