Lyon

Politique économique

Implantations d'entreprises : l'Aderly déclare près de 10 000 emplois créés en dix ans 

Par Audrey Henrion, le 09 juillet 2021

Créée en 1974, l’agence pour le développement économique de la région lyonnaise, Aderly, "attire" chaque année environ 100 entreprises sur le territoire, générant en moyenne 2 000 emplois à trois ans. Elle a confié à Utopies le soin de mesurer plus finement leur impact réel des ces implantations en termes de création d’emplois, de richesse et d’empreinte carbone.

Quatre-vingt-une entreprises industrielles ont été implantées ces dix dernières années dans la grande région lyonnaise, générant 1 075 emplois directs.
Quatre-vingt-une entreprises industrielles ont été implantées ces dix dernières années dans la grande région lyonnaise, générant 1 075 emplois directs. — Photo : Audrey Henrion

L’agence pour le développement économique de la région lyonnaise, qui couvre une zone nommée Amelyse (aire métropolitaine Lyon-Saint-Etienne) de 975 communes et 3,3 millions d’habitants, a rendu publique une étude conduite entre mars et juin 2020 par Utopies, cabinet spécialisé dans les mesures d’impact.

L’étude commandée par Jean-Charles Foddis, directeur de l’Aderly, avant l’arrivée du nouvel exécutif, porte sur les entreprises implantées par l’agence ces dix dernières années, soit 574 encore en activité, sur un total de 831. Effectuée à partir de données officielles de l’Insee et la base Sirene/Esane, elle met en relief les différents flux générés par les entreprises, à commencer par l’emploi.

Les entreprises de services tiennent la corde

Ainsi, ces 574 sociétés comptaient en 2020 plus de 9 900 emplois directs, soit 11 % des créations nettes d’emplois entre 2009 et 2018. Le plus gros volume (35 %), soit 3 430 salariés, dépendant des 180 entreprises de services, 2 770 emplois proviennent du secteur du numérique (131 entreprises), les 81 entreprises industrielles ne pesant que 11 % des emplois soit 1 075, derrière les cleantech (16 % avec 1 578 salariés pour 104 entreprises). Les secteurs les moins pourvoyeurs d’emplois demeurent la logistique (8 entreprises pour 227 emplois) et les sciences du vivant (70 entreprises, 838 emplois).

En dix ans, ces 574 entreprises ont généré 1,34 milliard d’euros de chiffre d’affaires, dont 40 % proviennent d’entreprises à capitaux étrangers. Cela représente 630 millions d’euros de valeur ajoutée sur le territoire de l’Amelyse, et 440 millions d’euros de salaires bruts versés presque intégralement au sein de la grande région lyonnaise. Ces entreprises ont acheté l’équivalent de 675 millions d’euros, dont 64 % sur le territoire, et ont versé 45 millions d’euros de fiscalité.

Du "circuit court" qui limite les impacts

Le cabinet Utopies a également calculé l’empreinte carbone de ces entreprises implantées par l'Aderly, préoccupation majeure pour le nouvel exécutif métropolitain. Sur 1,14 milliard de chiffres d’affaires générés depuis dix ans par ces 574 entreprises, environ 600 millions d'euros sont exportés hors de la zone Amelyse et 700 millions d'euros répondent à une demande locale.

En combinant les émissions de CO2 émises par l’activité de production et celles relatives au transport des marchandises, le chiffre atteint 120 kilotonnes de CO2. Si ces biens et services apportés par lesdites entreprises n’existaient pas sur le territoire de la grande région lyonnaise, Utopies avance que les émissions de CO2 auraient alors atteint 190 kilotonnes. 70 kilotonnes de CO2 évitées équivalentes, selon Utopies, à la fabrication de 11 500 voitures ou 39 500 allers-retours Paris/New-York en avion.

Quatre-vingt-une entreprises industrielles ont été implantées ces dix dernières années dans la grande région lyonnaise, générant 1 075 emplois directs.
Quatre-vingt-une entreprises industrielles ont été implantées ces dix dernières années dans la grande région lyonnaise, générant 1 075 emplois directs. — Photo : Audrey Henrion

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail