Loire-Atlantique
XSun finance l'envol de ses drones solaires à l'international
Loire-Atlantique # Industrie # Levée de fonds

XSun finance l'envol de ses drones solaires à l'international

S'abonner

Après 5,3 millions d’euros levés en 2020, la société XSun, basée à Guérande (Loire-Atlantique), opère une seconde levée de fonds de 2,5 millions en 2022 pour se développer à l’international. Concentrés de technologies issues de l’aérospatiale et de l’aéronautique, ses drones solaires sont amenés à déployer leurs ailes jusqu’en Australie.

Benjamin David (devant), président fondateur de XSun, concepteur de drones solaires à Guérande, près de Nantes — Photo : David Pouilloux

Lorsque l’on découvre les locaux de la société XSun, sous un soleil resplendissant, on comprend mieux pourquoi Benjamin David, président et fondateur, a installé son entreprise à Guérande (Loire-Atlantique), à deux pas de l’océan. Ses drones solaires ont la capacité de voler hors de vue à plus de 100 km de l’endroit d’où on les a propulsés. Ils peuvent ainsi survoler la mer sur de très longue distance sans risquer d’y amerrir. "Les drones sont équipés de deux moteurs électriques alimentés par des batteries lithium-ion, explique le patron. Grâce aux panneaux solaires constitués de cellules photovoltaïques, on multiplie par trois l’autonomie de vol. Elle passe de 5 à 15 heures. Cela permet à un drone d’accomplir des missions de longues durées et donc de couvrir de longues distances et de grandes surfaces."

Étoffer les équipes en Allemagne et en Australie

Les performances de ses drones annoncent le succès plus que probable de la société XSun, créée en 2016 et aujourd’hui en pleine croissance. Elle vient de lever 2,5 millions d’euros, notamment auprès des fonds régionaux Atlantique Vendée Innovation et Pays de la Loire Participations. Elle emploie déjà quelque 25 salariés, principalement des ingénieurs et des techniciens, mais les effectifs vont bientôt être renforcés. "C’est l’objectif principal de notre dernière levée de fonds, explique Benjamin David. Je veux étoffer nos équipes en Allemagne et en Australie, qui sont nos deux marchés cibles à l’étranger. Nous construisons les drones à Guérande, mais il faut des équipes sur place pour conquérir ses marchés."

En 2020, XSun a fait partie des sept entreprises françaises sélectionnées par le Conseil européen de la Recherche dans le cadre du programme Horizon 2020 de soutien aux chercheurs reconnus dans leur domaine. Elle a bénéficié à ce titre d’un financement total de 5,3 millions d’euros, en particulier pour booster sa capacité de production. Le Conseil européen de la Recherche est en outre entré au capital à hauteur de 1,2 million d’euros.

Un nouveau site de construction de drones verra ainsi le jour d’ici peu à quelques enjambées des bureaux de la société. "L’installation d’un atelier d’environ 400 m2 est la prochaine étape de notre développement, décrit le dirigeant. Les bureaux actuels serviront à la partie recherche et développement."

Photographier et filmer en direct un territoire

Le dernier né de la maison se nomme SolarXOne, un bijou technologique ultraléger : moins de trente kilos pour des ailes ayant une envergure de 4 mètres 50. Pourvu de deux moteurs électriques, l’engin est équipé d’une caméra et d’un appareil photo très haute résolution. Piloté à distance à partir d’un centre de contrôle mobile, le drone a pour mission de photographier et filmer en direct un territoire terrestre ou maritime, de nuit comme de jour. Ses missions : surveillance incendie, maritime, cartographie, inspection des infrastructures de transport d’énergie, observation de théâtres d’opérations militaires…

Le monde de la recherche en soutien

"Les technologies que nous utilisons viennent du spatial et de l’aéronautique, raconte Benjamin David, dont l’un des faits d’armes professionnel a été de piloter le déploiement de la constellation de satellites Galileo. Ces technologies sont robustes, ultra-fiables." Comme celle de son fournisseur suisse Maxon Motor, une pépite qui fournit les moteurs électriques des rovers de la Nasa qui déambulent sur Mars. Les cellules photovoltaïques des ailes sont en couches minces, à très haut rendement et proviennent des technologies mises au point pour les satellites.

Benjamin David, président de XSun, société soutenue par les grands comptes de l’aéronautique et du spatial — Photo : David Pouilloux

Pas étonnant que XSun soit couvé par des grands comptes (Dassault Systèmes, Airbus Group, Total…) et dorloté par le haut du panier de la recherche et des grandes écoles (Esa, Cnes, IMN, Icam, Centrale Nantes…). Sans parler de son intégration dans les réseaux institutionnels (Pôle Mer Bretagne Atlantique, EMC2, S2e2, Atlanpole…). Il restait à convaincre le monde du business. Le carnet de commandes frémit avec la signature des premiers contrats. XSun propose désormais deux solutions à ses clients : elle vend des drones, le centre de commande et forme les pilotes ou, autre possibilité, elle assure l’intégralité de la mission avec ses propres équipements et son équipe.

Un service moins cher qu'avec un avion

En 2021, le marché du drone professionnel "civil" était estimé à 200 millions d’euros en France et à plus de 6 milliards d'euros dans le monde. Avec une croissance de 20 à 30 % par an depuis cinq ans. "Le marché des drones explose, note Benjamin David avant d’énumérer les caractéristiques de ses machines qui font selon lui la différence. Nos drones sont électriques, silencieux, bénéficient des certifications technologiques les plus élevées. Le coût de nos services est entre trois et dix fois moins cher que le même service fourni par un avion ou un hélicoptère." Il ajoute : "Nous les concevons pour qu’ils soient 100 % recyclables."

Pilier majeur de l'entreprise, la lutte contre le changement climatique pousse XSun à tendre vers le zéro émission de carbone pour la production de ses drones. Elle utilise l’énergie solaire pour la propulsion. "Une énergie abondante, inépuisable et gratuite", appuie le dirigeant.

Loire-Atlantique # Industrie # Banque # Aéronautique # Commerce # Maritime # Levée de fonds # Innovation # International