Côtes-d'Armor
Eizhy lève des fonds pour valoriser les landes au plus près de la ressource
Côtes-d'Armor # Industrie # Commercial

Eizhy lève des fonds pour valoriser les landes au plus près de la ressource

S'abonner

Eizhy, qui fabrique des produits (litières, pellet, absorbants) à base de végétaux délaissés comme les landes, prairies humides ou résidus agricoles, veut lever 350 000 euros pour préparer la duplication de son activité au sein de petites unités locales. Une deuxième levée devrait avoir lieu en 2025 pour un lancement un an plus tard.

Typhaine Fox et son frère François Robin développent Eizhy depuis 2020 — Photo : Matthieu Leman

Eizhy (chiffre d’affaires non communiqué, deux associés), qui fabrique notamment de la litière pour animaux à partir de "végétaux délaissés" comme les landes, a commencé en juin une levée de fonds qui devrait s’achever en décembre. L’ambition est de réunir une somme de 350 000 euros, auprès de business angels et de fonds mais aussi d’industriels, pour apporter des compétences à la PME créée en 2020. Une levée qui sera dilutive pour les deux associés, Typhaine Fox et son frère François Robin. "Je préfère être diluée et plus forte que de rester dans mon coin", sourit la gérante de l’entreprise.
Et d’espace, il va en être question puisque l’objectif de cette opération est de dupliquer l’activité de l’entreprise au sein de petites unités locales, ancrées dans leur territoire et proches des ressources locales et des clients. "Nous leur fournirons la valorisation, à travers les produits et les recettes ; la commercialisation, avec une marque et un marketing ; et la ligne de production, avec un savoir-faire qui s’adapte selon le végétal", explique la Costarmoricaine. Une offre qui doit être encore formalisée avant un lancement prévu en 2026, après une seconde levée de fonds prévue pour 2025.

Vers les milieux avicole et équestre

En attendant, Eizhy continue d’étendre la gamme de ses produits. La litière pour animaux commercialisée sous la marque Litzhy, d’abord à destination des chats et des rongeurs de compagnie, s’étend aux mondes équestre et avicole. Dans ce dernier domaine, un partenariat a été noué avec la coopérative Le Gouessant pour une expérimentation chez des éleveurs.

Litzhy est utilisé par près de 350 élevages et une dizaine de pensions pour chats. La distribution est également assurée par une cinquantaine de revendeurs (animaleries, vétérinaires…), principalement en Bretagne.

Le second produit développé par la PME à partir de landes mais aussi de résidus agricoles, paille de colza ou prairies humides, est un "agro-pellet" pour chauffage à base de fougères, dont la commercialisation est limitée par l’obligation d’explication sur son utilisation. Enfin, Eizhy, qui est accompagnée par l’accélérateur Novapuls d’Ille-et-Vilaine, va lancer en décembre un absorbant pour toilettes sèches.

Côtes-d'Armor # Industrie # Commercial # PME