Rhône
BoostHeat lance l'industrialisation de ses chaudières
Rhône # Industrie

BoostHeat lance l'industrialisation de ses chaudières

S'abonner

La start-up BoostHeat, basée à Vénissieux (Rhône), entre dans la phase d'industrialisation de ses chaudières thermodynamiques nouvelle génération. Les outils de production arrivent en phase finale des tests et les opérations de « débuggage » des machines et robots se terminent.

— Photo : Audrey Henrion

La start-up BoostHeat se transforme enfin en industriel. L’équipe de production de la jeune société basée à Vénissieux, sur l’ancien site de production de Bosch Rexroth, commencera d’ici la fin de l’année à se structurer à travers l’embauche de 15 personnes, dont 10 ex-salariés de Bosch, conformément à l’accord de revitalisation conclu avec l’industriel allemand.

Les lignes d’assemblage du compresseur et une autre pour la chaudière thermodynamique conçues par la société d’ingénierie FSA Doerfer seront installées d’ici quelques semaines au sein de l'usine de BoostHeat à Vénissieux. Lesquelles sont robotisées et évolutives, permettant de passer d’une intensité de 200 à 800 pièces produites en 2018 et jusqu'à 50 000 par an ensuite en rythme de croisière.

"Fragmenter les investissements"

"Les outils ont été pensés pour fragmenter les investissements et augmenter progressivement la cadence de production en fonction des demandes", indique le porte-parole de l’entreprise dirigée par Jean-Marc Joffroy et Luc Jacquet. Toutes les pièces de la chaudière thermodynamique haut de gamme bénéficieront d’une traçabilité totale grâce aux QR Code et puces RFID qui leur seront apposés.

Depuis sa création en 2011, BoostHeat a collecté 30 millions d'euros de ressources financières (dont 11,1 millions en fonds propres). Pour soutenir les investissements nécessaires à l’industrialisation de sa chaudière, la société a rassemblé 19 millions d'euros de ressources nouvelles sur les quinze derniers mois, dont 6,3 milions de capitaux levés.

Parmi les nouveaux actionnaires figure, depuis le 17 octobre, Holdigaz, distributeur de gaz naturel et de biogaz en Suisse romande. Il s’agit, après le Belge Fluxys, du deuxième opérateur gazier à prendre une participation dans le capital de la société. Les chaudières seront commercialisées au second semestre 2018 auprès des particuliers sur les marchés français, belge, suisse et allemand.

Rhône # Industrie