En bref

  • Grand Est

    Infrastructure

    Le port de Lauterbourg dévoile son portique et sa marque

    15 novembre 2017

    Le portique à conteneurs est désormais en place sur la plateforme portuaire de Lauterbourg. Sa mise en activité est prévue pour mi-2018. Cet outil représente un atout pour l'attractivité de cette nouvelle zone logistique - nommée R3FLEX - de 40ha, dont 15ha sont immédiatement disponibles. Le montant de l'aménagement global s'élève à 30M€ dont 4M€ pour le portique, cofinancés par le Port autonome de Strasbourg, l'Etat, la région Grand Est, le CD67, la Comcom Plaine du Rhin et l'Union européenne.

  • Colmar

    Logistique

    La franchise Mail Boxes Etc. s’installe à Colmar

    20 avril 2018

    Le réseau Mail Boxes Etc., d’origine américaine, propose de la petite logistique (expédition de plis de valeur, colis voire petites palettes partout dans le monde) pour les particuliers, TPE et PME. Un ancien cadre dirigeant de la grande distribution alsacien, Benoît Molinier, a décidé d’ouvrir une agence sous cette enseigne à Colmar, fin 2017. Une personne a déjà été recrutée. Mail Boxes Etc.compte aujourd’hui plus de 1600 centres dans 30 pays, dont 1200 en Europe.

  • Bas-Rhin

    Industrie

    Azuria diversifie son offre de thermolaquage

    19 avril 2018

    Azuria, société spécialisée dans le thermolaquage, lance sa deuxième ligne de thermolaquage et de grenaillage. Avec cet investissement de 3 M€, Azuria diversifie son offre à destination des industriels avec la capacité de traiter des pièces de 10m de long, contre 6,5m pour la première ligne. Azuria appartient au groupe Velum (CA : 24 M€ ; 180 personnes), qui conçoit, fabrique et personnalise des luminaires pour le marché de l'éclairage professionnel. Velum a investi 2 M€ en 2016 dans la création d'Azuria sur son site de production à Bischoffsheim

    Sur le même sujet

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement
  • Informatique

    Trois quarts des ETI disent avoir subi une cyberattaque en 2017

    18 avril 2018

    76 % des dirigeants d'ETI déclarent avoir subi au moins un incident "cyber" en 2017, selon une enquête Bessé & PwC. Une grande majorité des sondés estime que la menace cyber est une menace essentiellement externe (cybercriminalité) et sous-estime celle émanant de leurs concurrents ou de l'interne. Autres enseignements : 19 % des dirigeants interrogés déclarent ne pas avoir mis en place de stratégie de protection de l'information et un sur quatre seulement déclare sensibiliser les collaborateurs de leur entreprise en matière de cybersécurité.