• Haut-Rhin

    Industrie

    Berry et Protechnic sélectionnés par la DGE pour produire les matières filtrantes des masques chirurgicaux

    09 octobre 2020

    En raison des besoins en masques de protection liés à la pandémie de Covid-19, l’État français veut accompagner la filière industrielle de production de masques. Au printemps dernier, la Direction générale des entreprises a lancé un appel à manifestation d’intérêt pour développer les lignes de production de matières premières filtrantes entrant dans la confection de masques de protection (chirurgicaux, FFP1, FFP2 ou FFP3). Parmi les dix entreprises françaises retenues figurent deux entreprises alsaciennes, le groupe Berry à Biesheim (68) et Protechnic à Cernay (68). Les investissements des entreprises sélectionnées vont ainsi pouvoir être soutenus à hauteur de 30 %. L’État estime que son accompagnement global dans ce projet sera de l’ordre de 18 millions d’euros, générant 250 emplois. Enfin, à la suite de la mobilisation des industriels français, la capacité de production nationale hebdomadaire en masques FFP2 et chirurgicaux serait "passée de moins de quatre millions avant la crise à plus de 50 millions fin septembre".

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos