Investissement

Paul Hartmann : Logistique hyper performante dans le secteur santé

Par Julie Giorgi, le 02 décembre 2011

Paul Hartmann France, spécialisé dans les produits médicaux à usage unique a agrandi son usine à Lièpvre et a investi dans un centre logistique high tech à Belleville (69).
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Les quantités de produits fabriqués et distribués chaque jour par Paul Hartmann France exigent une organisation et des équipements logistiques au top niveau. Cette année, 920.000m³ de produits ont été distribués au départ de la France pour 19.500 clients. Plus encore que les chiffres, cet impératif de performance est dicté par le secteur d'activité dans lequel évolue la société, celui de la santé. La filiale française du groupe allemand Paul Hartmann est spécialisée dans les produits d'hygiène, les pansements, les sets de soins et les orthèses (genouillères, chevillères, etc.). Elle compte parmi ses clients 15.000 pharmacies et revendeurs et 5.000 hôpitaux et maisons de retraite en France. La filiale française, dont le siège est basé à Châtenois, est la plus importante du groupe. Elle emploie 1.031 personnes et a réalisé en 2010 un chiffre d'affaires de 321millions d'euros pour un résultat net de 14,5. «En 2011, nous prévoyons un chiffre compris entre 325 et 327millions d'euros», annonce Jean-Marc Rohlmann, le directeur logistique.




Objectif: zéro défaut

Le chiffre d'affaires étant en croissance constante depuis 20 ans, la société a dû s'adapter. Notamment sur le plan logistique. En France, elle possède onze plateformes distribuant chacune entre cinq et dix départements. En 2009, Paul Hartmann a achevé la construction d'un nouveau centre logistique de 48.000 m² à Belleville-sur-Saône, dans le Beaujolais. Le centre de Villefranche-sur-Saône et ses 24.000 m², situé à quelques kilomètres, était devenu trop étroit. La plateforme de Belleville comprend huit cellules de 5.500 m² chacune et un stockage sur quatre niveaux. Elle peut recevoir jusqu'à 44.500 palettes rackées. L'investissement total s'élève à 40millions d'euros. Le groupe immobilier Goodman a pris en charge 28millions pour le terrain et le bâtiment. Paul Hartmann a engagé 12millions d'euros pour les équipements de haute technologie. Grâce aux nouvelles technologies de picking, d'étiquettage et de lecture automatique au chargement, l'entreprise vise l'excellence logistique. L'objectif est d'atteindre un taux d'erreur inférieur à 0,1% du volume des livraisons effectuées. «Aujourd'hui, nous sommes à 1,2% de non-qualité liéé à la distribution et à 0,25% liée à l'entrepôt», se félicite le directeur logistique. «L'objectif était aussi d'investir dans des technologies fiables pour abaisser nos coûts et gagner en productivité», poursuit-il. L'objectif est atteint : depuis 2010, l'entreprise a réalisé un gain de productivité de 30% et prévoit d'arriver à 40% dès 2012. Le retour sur investissement des équipements automatisés est lui, programmé d'ici à fin 2014. Le site de Belleville emploie aujourd'hui 134 personnes et a expédié 370.000m³ de produits en 2011 vers l'Europe de l'Ouest et du Sud. La plateforme est embranchée fer. Tous les mois, trois trains complets de 20 à 24 wagons arrivent du centre production de Lièpvre. «Notre objectif est de faire partir un train supplémentaire d'ici à 2012», prévient Jean-Marc Rohlmann.




45M€ investis en trois ans à Lièpvre

Le site de Lièpvre possède aussi un centre logistique avec une gare de chargement de wagons et un hall de stockage grande hauteur d'une capacité de 15.000 palettes. «Notre site logistique est destiné aux flux de l'usine et aux flux inter usines pour alimenter Belleville», explique Christian Gessier, le directeur du site. Pour gagner en performance, l'usine haut-rhinoise a aussi investi dans des systèmes automatisés. Depuis janvier2011, des chariots sans conducteurs laserguidés transfèrent et stockent les palettes sur le site. Le groupe a également investi dans l'outil de production. L'usine a été agrandie de 4.000 m² en 2009 afin d'augmenter la capacité de production de l'unité incontinence. Les produits d'incontinence représentent près de la moitié du chiffre d'affaires de Paul Hartmann France. Après l'acquisition d'une seconde machine en 2011, le hall dédié à cette activité se prépare à accueillir de nouvelles machines en 2012 et 2013. L'entreprise a investi 45millions d'euros sur l'unité de production de Lièpvre au cours des trois dernières années. Le site qui emploie environ 350 personnes pourrait encore s'agrandir. Mais le projet est bloqué par une entreprise voisine, laissée à l'abandon depuis son dépôt de bilan (lire ci-contre).

Paul Hartmann France



(Châtenois) Président du directoire: Michel Kuehn 1.031 personnes Chiffre d'affaires 2010: 321millions d'euros 03 88 82 43 43

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail