Bas-Rhin

Santé

Menicon Pharma conforte son avenir industriel en Alsace

Par Lucie Dupin, le 30 mars 2021

Implanté près de Strasbourg, le fabricant de produits d'entretien pour lentilles de contact Menicon Pharma a convaincu sa maison mère japonaise de poursuivre les investissements dans le Bas-Rhin. Une nouvelle ligne de production sera installée et un centre européen de distribution bientôt érigé.

Usine Menicon Pharma à Illkirch
Menicon Pharma, filiale du groupe japonais Menicon, assure sa présence en Alsace avec de nouveaux investissements productifs et logistiques pour ses solutions d'entretien des lentilles de contact. — Photo : © DR

Implantée au cœur du parc d’innovation d’Illkirch-Graffenstaden depuis près de trois décennies, Menicon Pharma (CA : 11 millions d’euros ; 44 collaborateurs), filiale du fabricant japonais de lentilles de contact et de produits d'entretien Menicon, s’assure une pérennité en Alsace. La maison mère de Nagoya a validé la stratégie du site bas-rhinois pour la décennie à venir. Avec, à la clé, une nouvelle ligne de production et un centre logistique flambant neuf.

Jean-Luc Peter a pris la présidence de Menicon Pharma en avril 2020 après avoir été l’un des premiers salariés embauchés à Illkirch-Graffenstaden en 1992 et être passé par plusieurs postes. « Avec la nouvelle ligne de production de solution d'entretien pour lentilles de contact, nous allons tripler nos capacités de production. La ligne actuelle nous permet de produire par petits lots. La nouvelle ligne lancée en juin 2021 offrira des capacités pour des flacons de plus grand volume », détaille le président. Cet investissement de quatre millions d’euros porté par le groupe s’inscrit dans un plan stratégique à dix ans. Lorsqu’il a été validé en 2019, Menicon Pharma a pu se projeter. « Nous étions au maximum de nos capacités et, sans validation de ce plan, nous n’aurions pas vu d’évolution possible, avec une menace pour le site à moyen terme. Aujourd’hui, nous pouvons consolider les emplois. Les effectifs seront stables dans les prochaines années », souligne Jean-Luc Peter. Selon lui, « vu le coût global de l’investissement, Menicon Pharma aurait pu être en compétition avec une implantation d’usine complète en Chine. » Pour autant, le groupe a réitéré sa confiance au site illkirchois en s’appuyant sur son insertion dans l’écosystème alsacien des biotech et de la pharma.

Jean-Luc Peter, président de Menicon Pharma depuis avril 2020.
Jean-Luc Peter, président de Menicon Pharma depuis avril 2020. - Photo : © Lucie Dupin

Une usine en pointe

« Pour le groupe Menicon, l’Alsace est une région avec des talents, des écoles d’ingénieurs, un vivier scientifique et une usine du futur », précise Jean-Luc Peter. Menicon Pharma a en effet passé il y a deux ans le diagnostic Industrie du Futur de la Région Grand Est. L’orientation 4.0 de l’usine se concrétise par exemple par l’utilisation d’un robot aseptique, de tablettes tactiles et de nouveaux équipements numériques, « le tout sans supprimer de personnel mais en renforçant les compétences et le niveau d’employabilité », assure Jean-Luc Peter.

Le président de Menicon Pharma reste discret quant aux objectifs chiffrés de son plan décennal pour mener l’entreprise à l’horizon 2030. Cependant, lors de la précédente période 2010-2020, le chiffre d’affaires est passé de 4 à 11 millions d’euros et la production a augmenté de 35 % avec notamment une extension de 4 000 m², le doublement de surfaces de stockage, le lancement d’une ligne de conditionnement et l’installation d’un établissement et service d'aide par le travail (Esat) employant 14 personnes pour des tâches de conditionnement. Durant cette période, Menicon Pharma a également pris appui sur un site logistique situé au Port du Rhin, à Strasbourg, pour assurer la distribution directe à ses clients en France et en Allemagne, ses deux marchés principaux.

Devenir un centre européen de distribution

Au moment de l’implantation de Menicon Pharma en Alsace, l’usine est devenue la première hors du Japon à produire pour le groupe. Aujourd’hui, le site alsacien se prépare également au rôle de centre européen de distribution. 80 % de la production de Menicon Pharma sont distribués en Europe, 15 % au Canada et aux États-Unis et 5 % en Asie, à des clients finaux que sont les pharmacies et les opticiens. Afin d’éviter les stocks dans les filiales commerciales européennes (Pays-Bas, Italie, Allemagne, Espagne, Royaume-Uni) de sa maison mère, Menicon Pharma s’apprête à devenir centre européen de distribution pour le groupe en assurant la distribution directe de sa production.

D’ici un an, l’entreprise va pouvoir compter sur un centre logistique et de distribution en cours de construction dans la zone d’activité d’Eschau (Bas-Rhin). Ce bâtiment, sous contrat de bail de neuf ans, est construit par la foncière immobilière Arefim GE (CA 2020 : 13 M€ ; 24 salariés), filiale du contractant général alsacien KS groupe. L’investissement de 5,5 millions d’euros porté par le constructeur va permettre au groupe pharmaceutique de compter sur un espace de stockage de 3 300 m² en température dirigée, de 700 m² de mezzanines et de 400 m² de bureaux. « L’activité logistique n’est pas notre cœur de métier. Nous optons pour la location pour nous donner la possibilité d’en sortir », estime Jean-Luc Peter.

Projet de relocalisation

Pour appuyer son rôle de site de production "de secours" de sa maison mère, Menicon Pharma exprime aussi un besoin dans une nouvelle ligne automatisée de conditionnement d’une production assurée au Japon. « Si ce conditionnement partait en Europe, cela libérerait du potentiel et de l’espace au sein de l’usine japonaise », décrit Jean-Luc Peter, pour qui l’arrivée de cette ligne en Alsace « conforterait le pôle d’excellence que nous développons ici. » Pour ce projet d’environ un million d’euros, le dirigeant a sollicité une aide d’État dans le cadre du plan de relance. Si le dossier n’a pas été retenu au niveau national, Menicon Pharma, accompagné par l’Adira, l’agence de développement économique de l’Alsace, ouvre désormais des discussions avec la Région Grand Est.

Menicon Pharma, dont l’un des axes de développement consiste à agir sur l’impact environnemental de la production, mise également sur des emballages nécessitant moins de matière. Des emballages qui, selon les marchés, sont estampillés "made in France". « Certains pays d’Asie sont sensibles à la qualité française. Mais cette visibilité n’est pas toujours valorisée », pointe Jean-Luc Peter. En parallèle, l’usine bas-rhinoise poursuit ses activités de sous-traitance pour le conditionnement de solutions ORL à usage vétérinaire entamée à la fin des années 1990. Cette tâche représente 10 % de l’activité. Si le président y voit « un moyen de se diversifier », la vocation du site reste cependant celle de produire pour Menicon.

Usine Menicon Pharma à Illkirch
Menicon Pharma, filiale du groupe japonais Menicon, assure sa présence en Alsace avec de nouveaux investissements productifs et logistiques pour ses solutions d'entretien des lentilles de contact. — Photo : © DR

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail