Toulouse

Conseil

Ça Compte Pour Moi (La Compagnie Fiduciaire) esquisse le futur de l'expertise-comptable

Par Paul Falzon, le 04 mars 2019

En moins de quatre ans, la société toulousaine Ça Compte Pour Moi a trouvé son marché sur des services d'expertise-comptable 100 % numériques. Sa croissance et ses innovations bénéficient déjà à sa maison-mère bordelaise, La Compagnie Fiduciaire.

Mathieu Chauveau, directeur général de Ça Compte Pour Moi (à gauche), et Yann Benchora, directeur du site toulousain de la Compagnie Financière, portent la stratégie d'innovation numérique du groupe.
Mathieu Chauveau, directeur général de Ça Compte Pour Moi (à gauche), et Yann Benchora, directeur du site toulousain de la Compagnie Financière, portent la stratégie d'innovation numérique du groupe. — Photo : Ca Compte Pour Moi

Depuis le mois de novembre, les 40 salariés de Ça Compte Pour Moi (CA 2018 : 2 M€) ont investi un étage du nouvel Immeuble Connect à Ramonville-Saint-Agne. Ce cabinet d'expertise-comptable 100 % digital côtoie une trentaine de salariés de sa maison-mère La Compagnie Fiduciaire, groupe indépendant qui rayonne depuis Bordeaux (600 salariés, CA 2018 : 44 M€). Créé en mars 2015 à Toulouse, Ça Compte pour Moi a vite trouvé sa place auprès d'une clientèle de TPE et PME.

« Il s'agit pour l'essentiel d'entrepreneurs qui n'avaient pas d'expert-comptable auparavant : l'outil numérique permet de démocratiser le service avec des tarifs à partir de 35 euros par mois, et une grande lisibilité de lecture », résume Yann Benchora, directeur général de La Compagnie Fiduciaire en charge des activités digitales, qui chapeaute les équipes de Ça Compte Pour Moi à Toulouse. La solution de gestion se différencie par un tableau de bord intuitif. Il permet aux clients de suivre au mieux l'ensemble de leurs flux financiers. Un accompagnement téléphonique complète l'offre.

Un laboratoire pour le groupe

« Le développement de la solution s'est fait en interne, avec des algorithmes appuyés par l'intelligence artificielle, explique Yann Benchora. La numérisation et l'automatisation vont faire disparaître les activités qui présentent le moins de valeur ajoutée dans notre profession, comme le traitement des données comptables : il s'agit d'accomplir notre transformation digitale avant de pouvoir, nous-mêmes, accompagner nos clients dans ce processus. »

Ça Compte Pour Moi a été la première étape de cette stratégie, le laboratoire de fonctionnalités qui irriguent aujourd'hui les autres sociétés du groupe. Les clients de La Compagnie Fiduciaire ont ainsi accès à la solution Izzy, qui intègrent notamment la signature électronique, le paiement par carte bancaire, ou encore l'affectation automatique des dépenses par postes. Le service maintient une approche classique du métier d'expert-comptable, avec des rendez-vous physiques réguliers. 

Le terreau d'un nouvel incubateur

La croissance rapide de Ça Compte Pour Moi a conduit La Compagnie Fiduciaire à envisager dès 2016 un déménagement de ses entités toulousaines. Les 2 300 m2 que le groupe a acquis dans l'Immeuble Connect doivent aussi lui permettre de développer ses autres activités dans la métropole. Les filiales CFGP (gestion de patrimoine) et Compagnie du Droit (cabinet d'avocats) devraient ainsi créer des antennes locales. « Nous sommes aussi positionnés sur de la croissance externe, pour des cabinets d'expertise-comptable en transmission », indique Yann Benchora.

Un autre projet doit voir le jour au deuxième trimestre 2019 : la création d'un espace d'incubation destiné à accueillir une dizaine de start-up, en collaboration avec Digital Place et les Capitole Angels. L'objectif est d'amener les jeunes pousses à maturité avec leurs premières levées de fonds, et de les faire bénéficier des fonctions support du groupe. « Il s'agit là encore de préparer notre avenir, en faisant émerger des outils nouveaux pour nos métiers », conclut Yann Benchora.

Mathieu Chauveau, directeur général de Ça Compte Pour Moi (à gauche), et Yann Benchora, directeur du site toulousain de la Compagnie Financière, portent la stratégie d'innovation numérique du groupe.
Mathieu Chauveau, directeur général de Ça Compte Pour Moi (à gauche), et Yann Benchora, directeur du site toulousain de la Compagnie Financière, portent la stratégie d'innovation numérique du groupe. — Photo : Ca Compte Pour Moi

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture