Hérault

Création

GGL et Spag vont bâtir un pôle de création cinématographique dans l'Hérault

Par Anthony Rey, le 27 septembre 2021

L’aménageur urbain GGL Groupe et le promoteur Spag unissent leurs forces pour lancer Pics Studio, un vaste projet de complexe cinématographique à Saint-Gély-du-Fesc (Hérault). Livrable en 2024, l’équipement de 30 000 m2, dont le tiers de studios de tournage, vise une place de référence en Europe.

Alain Guiraudon, directeur associé de GGL Groupe, affiche des ambitions européennes pour Pics Studio.
Alain Guiraudon, directeur associé de GGL Groupe, affiche des ambitions européennes pour Pics Studio. — Photo : GGL Groupe

Deux acteurs de poids dans l’acte de construire, l’aménageur urbain GGL Groupe (570 salariés, CA 2020 : 300 M€) et le promoteur immobilier Spag (16 salariés), tous deux basés à Montpellier, vont déployer leur puissance opérationnelle dans un nouveau métier : les industries culturelles et créatives (ICC). Ils annoncent le lancement de Pics Studio, un projet de pôle dédié à la création cinématographique, situé à Saint-Gély-du-Fesc (Hérault) près de Montpellier. Avec une surface construite de 30 000 m2, il s’agira du plus gros équipement de ce type construit dans l’aire montpelliéraine depuis les studios de France Télévisions (16 000 m2), inaugurés à Vendargues en mars 2018.

Une dizaine de studios sur le même site

Après adaptation du plan local d’urbanisme, déjà lancée par la Ville de Saint-Gély-du-Fesc, le permis de construire sera déposé dans le courant du deuxième semestre 2022, en vue d’une livraison prévue en 2024. Si le montant de l’investissement n’est pas connu à ce jour, le pôle sera entièrement financé par fonds privés, apportés par GGL et Spag. De même, il sera réalisé sur des fonciers que les partenaires maîtrisent déjà. "Notre métier est l’immobilier mais nous sommes aussi galeristes et marchands d’art, car nous avons toujours eu une appétence pour les sujets culturels. Nos discussions avec des professionnels du cinéma et de l’audiovisuel ont montré qu’il y a un vrai besoin pour un projet de ce type : un outil industriel capable de s’ouvrir et de réunir tout l’écosystème audiovisuel. Les studios de Vendargues sont une belle réalisation, mais conçue pour les besoins de France Télévisions uniquement", explique Alain Guiraudon, directeur associé de GGL Groupe.

Pics Studio comptera une dizaine de studios, sur 10 000 m2 de plateaux. Courts ou longs métrages, publicité, clips vidéo : les productions seront ventilées sur le site en fonction des caractéristiques techniques de chaque tournage. "C’est un outil adaptable en fonction des besoins des professionnels. Nous avons même prévu une fosse aquatique pour réaliser des prises de vues sous-marines, car il y a là aussi un besoin non pourvu en France", souligne Alain Guiraudon.

Des ambitions européennes

Par ailleurs, le pôle intégrera aussi des espaces dédiés au stockage (matériel de tournage, décors, costumes), des unités de fabrication de décors, une partie technique (5 000 m2), des bureaux pour l’administration du site ouverts aux producteurs et aux prestataires (6 000 m2) et un bâtiment de services (restauration, bien-être).

L’animation du site sera assurée par une structure de gestion créée ad hoc, où GGL continuera à figurer, tout en y associant des acteurs de la filière ICC. Avec une telle puissance de feu, Pics Studio affiche déjà son ambition de figurer, à terme, dans le top 10 des plus grands studios européens. Les porteurs du projet misent notamment sur l’attractivité grandissante de l’Occitanie qui, avec 370 % de tournages en plus en 5 ans, figure au deuxième rang national derrière l’Île-de-France, et devant PACA. "Nous sommes déjà en consultation avec le Centre national de la cinématographie et de nombreux professionnels de l’audiovisuel, et tous nous soutiennent. Nous avons le même enthousiasme du côté des institutionnels. C’est un projet qui suscite de la bienveillance, ce que nous accueillons avec beaucoup d’humilité… et d’ambition aussi", sourit Alain Guiraudon.

Alain Guiraudon, directeur associé de GGL Groupe, affiche des ambitions européennes pour Pics Studio.
Alain Guiraudon, directeur associé de GGL Groupe, affiche des ambitions européennes pour Pics Studio. — Photo : GGL Groupe

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail