Rouen

Financement

NCI lève 150 millions d’euros pour son fonds de transmission d’entreprises

Par Sébastien Colle, le 12 janvier 2023

Le fonds multirégional en capital investissement NCI a finalisé la levée de son 5e fonds de transmission, à hauteur de 150 millions d’euros. NCI dépasse ainsi son objectif initial de 125 millions d’euros avec la participation d’une centaine de souscripteurs.

Avec sa levée de fonds de 150 millions d’euros au total, l’équipe de NCI a dépassé son ambition initiale de 125 millions d’euros pour son 5e fonds de transmission, Reprendre & Développer 5.
Avec sa levée de fonds de 150 millions d’euros au total, l’équipe de NCI a dépassé son ambition initiale de 125 millions d’euros pour son 5e fonds de transmission, Reprendre & Développer 5. — Photo : DR

Le fonds multirégional en capital investissement NCI (Rouen) a finalisé la levée de son 5e fonds de transmission nommé Reprendre & Développer 5 (RD5), spécialisé dans la transmission d’entreprises régionales, à hauteur de 150 millions d’euros (75 % de plus que son précédent fonds). Lancé début 2021, RD5 vise à investir comme financier majoritaire dans des entreprises du grand quart Nord-Ouest en phase de transition managériale. Avec ce montant, NCI dépasse son objectif initial de 125 millions d’euros grâce à la participation d’une centaine de souscripteurs : une vingtaine d’institutionnels (banques, mutuelles, assureurs, caisses de retraite) et quatre-vingts dirigeants ou family offices. "Le dynamisme de cette levée de fonds s’inscrit dans un projet de développement ambitieux pour NCI. Nous envisageons à l’avenir le lancement de nouveaux fonds et l’extension de notre territoire d’investissement", précise Stéphane Kerlo, directeur général adjoint chez NCI.

Des investissements de 3 à 18 millions d’euros

Le fonds de transmission Reprendre & Développer 5 investit des montants de 3 à 18 millions d’euros dans des PME et ETI situées en Normandie, Hauts-de-France, Bretagne, Pays de la Loire et Île-de-France. NCI vise essentiellement des secteurs dans lesquels sa compétence est déjà établie comme l’industrie en transformation (40 % des investissements historiques de NCI), le secteur de la santé, les services B2B, l’agroalimentaire, le transport et la logistique, et enfin les entreprises de services numériques. Lancé début 2021, le fonds a déjà réalisé 11 investissements sur l’ensemble des territoires et dans plusieurs secteurs d‘activités : Laboratoires Herbolistique en Pays de La Loire (conception et commercialisation de compléments alimentaires), Chéreau dans la Manche (fabrication de véhicules frigorifiques), le Groupe Pommier dans le Val-d’Oise (fabrication d’accessoires pour carrosseries industrielles), ou encore Le Roy Logistique en Bretagne (Entreprise familiale spécialiste des solutions logistiques et d’organisation de transport), et récemment avec le groupe ornais Decharenton, spécialisé dans la vente de pièces détachées automobiles, poids lourds et véhicules industriels.

Un nouveau fonds en 2023

Le fonds NCI (350 millions d’euros au total sous gestion) ne compte pas s’arrêter en si bon chemin et prévoit l’ouverture d’un nouveau fonds dédié à l’innovation pour l’année 2023. "2023 est une année importante pour NCI avec le lancement de son 4e véhicule d’innovation, NCITY. Ce fonds, que nous souhaitons doter de 60 millions d’euros, vise à accompagner la transition écologique et numérique de la ville de demain en investissant dans plus de 20 start-up prometteuses", explique Anne-Cécile Guitton, présidente de NCI.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition