Normandie

Banque

Caisse d'Epargne : La banque régionale engage sa transformation digitale

Par Guillaume Ducable, le 01 décembre 2016

La banque dirigée par Joël Chassard veut s'afficher comme "LA" banque des start-up en Normandie. Une stratégie qui induit une mutation de ses propres méthodes.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Le digital frappe à la porte! Personne ne pourra y échapper, pas même le secteur bancaire. Joël Chassard en est convaincu. Pour le directeur général de la Caisse d'Epargne Normandie, l'heure est venue pour la banque régionale, présente sur les cinq départements normands, d'engager sa propre transformation.

La Caisse d'Epargne rejoint Normandy Tech40

Signe de cette stratégie assumée, la banque régionale vient de s'engager au côté de la filière Normandie Web Xperts (NWX) et de Normandy French Tech pour rejoindre le Normandy Tech40. Un pool de grands donneurs d'ordres régionaux qui s'engagent à travailler plus étroitement avec les pépites locales du numérique. La signature (électronique!) de ce partenariat, explique Joël Chassard, doit renforcer la présence de la Caisse d'Epargne Normande « au sein de l'écosystème numérique Normand ».

Une nouvelle approche du risque

Un écosystème que la banque veut séduire à travers la mise en place d'un dispositif dédié, "Néobusiness", centré autour de chargés d'affaires spécialisés basés à Rouen et à Caen et qui propose notamment « une nouvelle approche du risque avec une grille d'analyse spécifique aux projets innovants (...) basée sur l'analyse du potentiel d'innovation plus que sur l'historique de l'entreprise". "Le digital change le comportement de nos clients et suscite de nouvelles attentes », justifie le dirigeant. « Tout cela nous oblige à nous transformer de façon profonde et globale. On ne reviendra pas en arrière ! »

A côté des "précurseurs du numérique"

Face à la concurrence des autres réseaux bancaires, et peut-être plus encore des "fintech" qui redéfinissent les usages dans le domaine du financement des entreprises, la Caisse d'Epargne Normandie veut jouer la proximité avec « les précurseurs du numérique », catégorie dont les membres de l'association NWX sont pour beaucoup les dignes représentants. C'est le cas du spécialiste du big data, Saagie, accompagné par la banque et qui a officialisé mi-novembre une levée de fonds de 4,2 millions d'euros, ainsi que pour la prometteuse "medtech" Robocath créée par le docteur Philippe Bencteux, qui développe des systèmes médicaux robotisés.

Le chantier de la transformation digitale de la banque, en interne cette fois-ci, a lui aussi été engagé à travers un programme de formation et "d'acculturation des salariés" qui visait au départ à étalonner les pratiques des uns et des autres face aux nouvelles technologies. Une phase de diagnostic proposée sur la base du volontariat qui a été suivie par 92% des quelques 1 860 salariés de la banque en Normandie. La Caisse d'Epargne Normandie qui dispose de 230 agences et centres d'affaires et qui gère un encours total de 31,4 milliards d'euros.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition