Services

Oc Prod : La nouvelle société de Lionel Buannic

Par Violaine Pondard, le 08 mars 2013

WEBTV L'ex-journaliste devenu animateur et producteur audiovisuel avec sa société LBK à Etel vient d'ouvrir une première antenne hors de Bretagne, à côté de Pau.
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

C'est officiel depuis mardi 26 février. Lionel Buannic vient de créer Oc Prod à Lescar près de Pau en Pyrénées-Atlantiques. Objectif ? Monter d'ici au second semestre 2013 une chaîne de télévision par internet en occitan. « Nous sommes installés symboliquement dans les locaux de Fimoc, la fédération des médias en occitan », explique Lionel Buannic qui mûrit ce projet depuis de longs mois.




Un pôle multimédias à Pau

En effet, la communauté occitane, séduite par le modèle de web TV bretonne Brezhoweb, a souhaité le dupliquer. « La collectivité locale mène une grande réflexion autour de la création d'un pôle multimédias », poursuit-il. La démarche est soutenue par la région Aquitaine et le département des Pyrénées-Atlantiques. Et bientôt le Languedoc-Roussillon devrait les rejoindre. Si un premier bureau est ouvert près de Pau, il sera accompagné de deux pôles de production en Dordogne et à Toulouse. « Tout le monde s'est mis autour de la table. Les choses vont très vite », remarque Lionel Buannic qui est en train de recruter deux personnes pour l'agence de Pau. 300.000 euros de budget sont nécessaires pour le démarrage. « Sachant qu'on peut s'appuyer sur des fonds importants. Comme les 60.000 euros de dotation de la région Aquitaine, ou les 100.000 euros du Midi-Pyrénées dans la structure dédiée au doublage en occitan, Conta'm », précise le Breton. « Le modèle économique que nous avons créé en Bretagne a fait ses preuves. Il est désormais exportable. Et nous permet de mutualiser le rachat des droits de diffusion, la production et les systèmes de diffusion ». Télé Toulouse a déjà fait part de son intérêt pour ce projet.




Un potentiel de 800.000 téléspectateurs

Au program

me de cette web TV : dessins animés et documentaires doublés en occitan, talk-show, mini-série produite en breton et en occitan, émissions en direct des quatre coins du territoire pour assurer la promotion de la chaîne... Avec un flux quotidien entre 18 h et 22 h. « L'intérêt est de faire travailler tout un vivier de compétences dans le domaine : écriture, scénario, concept... », poursuit le producteur. « L'objectif étant de faire découvrir l'occitan ». Sur un territoire trois à quatre fois plus vaste que la Bretagne, la pratique de la langue occitane touche 800.000 personnes. Quand en Bretagne, on dénombre 215.000 bretonnants. « Le provençal, le béarnais, le limousin, le langue d'ocien sont tous de l'occitan. Avec des variantes dialectiques certes », précise le polyglotte Lionel Buannic.

Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises